Enregistrez-vous sur www.info-utiles.fr    Connexion
    
Menu principal
Navigation dans les sujets

Sécurité : Sécurité : La face cachée des sites de jeu en ligne
Posté par JerryG le 14/5/2014 14:00:00 Articles du même auteur

McAfee, filiale d’Intel Security, publie un nouveau rapport intitulé Jackpot! Money Laundering Through Online Gambling qui met en lumière l’univers souterrain du jeu en ligne. Ce rapport illustre la prolifération des casinos en ligne, amenés à croître de 30 % dans les trois prochaines années, et détaille la manière dont leur usage alimente la cybercriminalité, notamment en facilitant le blanchiment des revenus générés par des activités illégales.

L’univers des jeux en ligne génère de gros volumes de transactions et d’importants flux de trésorerie qui peuvent dissimuler des activités illicites telles que le blanchiment d’argent. Dans les casinos virtuels, par exemple, les joueurs ne misent pas avec une monnaie réelle et palpable, rien ne change de main.

Par conséquence, les gains illégaux peuvent être blanchis d’une part par les paris en ligne et d’autre part par le versement des gains. De plus, dans certains pays les gains de jeu sont exonérés d’impôt complexifiant d’autant plus le contrôle de ces transactions.

Le rapport que publie McAfee révèle la facilité avec laquelle les sites de jeux en ligne facilitent le blanchiment d’argent - le nombre de sites non autorisés est dix fois supérieur à celui des sites agréés. Cette tendance, associée aux nombreux sites œuvrant dans le ‘Dark Web’ et tirant profit de monnaies virtuelles, pointe vers la nécessité d’un renforcement de la loi.

 

 

 

 

 

 

 



« Depuis la prohibition d’Al Capone à Chicago, ‘suivre l’argent’ a toujours été le leitmotiv pour mettre les criminels derrière les barreaux. Aujourd’hui, l’argent circule à une vitesse fulgurante dans un univers interconnecté. De plus en plus de cybercriminels se tournent donc désormais vers le cyberespace pour saisir de nouvelles opportunités de ‘business’, avec un revenu sans limite et un risque limité tirant parti de l’anonymat et des services discrets qu’autorise le ‘Dark Web », précise Troels Oerting, responsable de l’European Cybercrime Centre.

Face à cette menace, McAfee alerte sur trois vecteurs critiques facilitant le blanchiment d’argent sale :

• L’anonymat. Les jeux en ligne ont été conçus pour fonctionner dans différents pays, et illégalement dans une majorité d’entre eux. En raison de quoi, les sites Internet sont assez explicites sur le niveau d’anonymat accordé aux joueurs en ligne. Dans certains cas, aucune information personnelle n’est d’ailleurs requise lors de la connexion aux sites. Ainsi, les cybercriminels peuvent, dans l’anonymat total et en toute illégalité, utiliser les techniques de blanchiment d’argent pour s’emparer de monnaies virtuelles.

• Les options de paiement. Cartes de crédit, cartes prépayées, transferts bancaires, virements, paiement par mobile, etc. oubliez les espèces ! Aujourd’hui de nouvelles méthodes permettent aux joueurs d’échanger de l’argent dans les casinos en ligne, rendant ainsi le contrôle de l’activité et le suivi de l’argent beaucoup plus complexes.

• Trop nombreux pour être repérés. Le nombre de casinos en ligne est si important qu’il est difficile pour les autorités de les surveiller, sans parler des entités de police dédiées. En novembre dernier, plus d’une centaine de juridictions ont régulé 2 734 sites de jeu en ligne, appartenant à 867 propriétaires différents. Quelques mois plus tard, 47 de ces sites se sont révélés êtres de vraies escroqueries, indignes de confiance. Avec des dizaines de sites de jeux illégaux créés chaque jour, il est fort probable que ce chiffre augmente significativement.

Le rapport Jackpot! Money Laundering Through Online Gambling de McAfee conseille sur la manière d'atténuer les risques posés par la constante évolution de l’univers des jeux en ligne pour les joueurs, ainsi que pour les exploitants qui cherchent à se prémunir des tactiques utilisées par les cybercriminels pour protéger leur site Internet.

« Consciemment ou inconsciemment, les exploitants de casinos virtuels facilitent la recrudescence de la cybercriminalité en facilitant l’encaissement des gains liés à leurs délits. Face à la popularité croissante des sites de jeu en ligne, facilitée par l’accroissement de l’offre, de nouveaux accès et méthodes de transaction, leurs exploitants ne maîtrisent pas les possibilités offertes aux opportunistes du cyber-crime, capables de masquer leurs activités des regards indiscrets et des lois », commente David Grout, Directeur Europe du Sud de McAfee,

« Les circonstances semblent jouer en la faveur des cybercriminels, mais les exploitants de site Internet ne doivent pas plier sous la menace et fermer boutique. Avec un renforcement et une meilleure application de la loi en ligne - renforcée par les partenariats et les collaborations transfrontalières, l’application de la loi, le support des FAI, les entreprises spécialisées dans la sécurité Internet, les institutions financières, etc. – l’industrie des jeux en ligne peut contrer le cyber-crime et empêcher les cybercriminels de toucher le jackpot. Prendre conscience de cette situation est déjà un premier pas, le second consiste à stopper le bluff des cybercriminels et à dissoudre ses activités illégales. »

Note: 9.00 (2 votes) - Noter cet article -




Autres articles
26/7/2019 12:00:00 - vacances!
18/7/2019 15:00:00 - MXGP-2019 : Trailer et nouveautés.
18/7/2019 14:30:00 - Un siège parfaitement adapté aux Gamers
18/7/2019 14:00:00 - GloomHaven : Accès anticipé et trailer de lancement
18/7/2019 13:30:00 - Des applications du Google-Play-Store traquent les utilisateurs.
17/7/2019 15:00:00 - Where the Water Tastes Like Wine : Aventure Underground.
17/7/2019 14:30:00 - En Vacances : Quelques conseils pour plus de sécurité
17/7/2019 14:00:00 - Train Sim World 2020 : 15.08 sur PC et consoles.
17/7/2019 13:30:00 - Next-Gen et sécurité : Les Français(es), bons élèves ou non ?
16/7/2019 15:00:00 - Trine: Ultimate Collection : PC, consoles et Switch cet automne

Les commentaires appartiennent à leurs auteurs. Nous ne sommes pas responsables de leur contenu.



Facebook
facebook
Bitdefender



www.bitdefender.fr

Bitdefender






© 2008 info-utiles.fr - Tous droits réservés  |  hébergé par www.iloclic.com   - règles de confidentialité