Enregistrez-vous sur www.info-utiles.fr    Connexion
    
Menu principal
Navigation dans les sujets
Arlo

Mac et Linux : 75 % des DSQI accordent de la crédibilité aux logiciels open source
Posté par JPilo le 24/11/2014 13:30:00 Articles du même auteur

Selon une enquête menée par l’Institut Ponemon et Zimbra, les spécialistes en informatique préfèrent les logiciels open source aux applications propriétaires pour leurs performances supérieures  en termes de continuité de l'activité, de qualité et de contrôle.

La continuité de l'activité, la qualité et le contrôle sont les principales raisons justifiant de la préférence des spécialistes en informatique pour les logiciels open source sur les applications propriétaires, le coût ne venant qu'après.

Dans une nouvelle enquête de l’Institut Ponemon et de Zimbra, plus de 75 % des professionnels de l'informatique s'accordent sur le fait que la transparence du code renforce la crédibilité d'une application logicielle, tandis que 2/3 estiment qu'elle améliore la sécurité et limite les risques liés à la confidentialité.

Cette enquête, réalisée dans 18 pays en Europe, au Moyen-Orient, en Afrique ainsi qu’aux États-Unis, révèle que 67 % des spécialistes en informatique de la zone EMEA et 74 % de leurs homologues américains partagent le même avis : les logiciels libres (open source) devancent les logiciels propriétaires en termes de continuité.

Par contre, les questions de sécurité et de confidentialité divisent. Tout au long de cette enquête, il ressort que les entreprises de la zone EMEA se concentrent principalement sur les problèmes de confidentialité que peuvent poser les solutions de messagerie et de collaboration. Aux États-Unis, c'est davantage la sécurité qui inquiète.

 

 

 

 

 

 

 



Les spécialistes en informatique ont exprimé leur insatisfaction vis-à-vis de leurs plates-formes de collaboration et de messagerie actuelles, dont la majorité est soumise à des licences propriétaires. Résultat, 52 % des sondés de la zone EMEA et 55 % des participants aux États-Unis déclarent que leur entreprise remplacera ces solutions dans les deux années à venir.

« Parmi les conclusions les plus intéressantes, on note l’adoption lente des logiciels de messagerie et de collaboration open source, alors même que les professionnels de l'informatique clament leur confiance vis-à-vis de ces applications libres », explique le professeur Larry Ponemon, Président et Fondateur du Ponemon Institute.

« À mon avis, compte tenu de l'hégémonie des solutions propriétaires et du sentiment largement négatif qui les accompagne, les nouvelles solutions basées sur une licence commerciale libre vont séduire de plus en plus », poursuit-il.

Principales conclusions

Les logiciels commerciaux open source surpassent les applications propriétaires en termes de continuité, de qualité et de contrôle.

• 67 % des spécialistes en informatique de la zone EMEA s'accordent sur les performances de continuité supérieures des logiciels commerciaux open source.
• 60 % des sondés de la zone EMEA sont convaincus qu'ils gagneront en qualité avec les logiciels commerciaux open source et 57 % estiment que ces derniers offrent un niveau de contrôle accru par rapport aux logiciels propriétaires.
• La baisse potentielle des coûts ne représente plus le principal facteur de différenciation en faveur des licences libres (open source) ; elle arrive derrière la continuité, la qualité et le contrôle. Par contre, tous facteurs confondus, les logiciels open source devancent les solutions propriétaires.

Les employés ont des comportements à risque qui compromettent la confidentialité et la sécurité.

• Les employés font courir plus de risques aux solutions de messagerie et de collaboration de leur entreprise. Selon les spécialistes en informatique de la zone EMEA :
o 79 % des employés ne respectent pas les règles de partage des documents confidentiels de l'entreprise ;
o 71 % des employés utilisent une application de messagerie et de collaboration non autorisée ;
o 69 % des employés échangent des fichiers qui ne leur sont pas destinés.

L'insatisfaction des spécialistes en informatique vis-à-vis des logiciels propriétaires ouvre la voie aux licences libres.

• 65 % des participants de la zone EMEA se déclarent assez ou pas satisfaits de leurs solutions de messagerie et de collaboration, dont la majorité provient d'éditeurs de logiciels propriétaires.
• 52 % des spécialistes en informatique de la zone EMEA prévoient de remplacer leurs solutions de messagerie et de collaboration d'ici deux ans.
• Pour 60 % des sondés de la zone EMEA, le choix d'une solution de messagerie et de collaboration est essentiellement motivé par la réputation de l'éditeur et la compatibilité de ses offres.

« Les licences libres ont une formidable carte à jouer et peuvent se retrouver au centre de l'échiquier de la sécurité et de la confidentialité », affirme Rob Howard, Directeur Technique chez Zimbra. Il poursuit : « L'enquête confirme d'ailleurs une tendance que nous observons au sein de notre propre entreprise : les atouts des logiciels open source vont bien au-delà des simples économies financières ». « Ils offrent qualité et contrôle, et permettent à l'informatique de peser, entre autres, sur les résultats. », conclut-il.

Note: 0.00 (0 votes) - Noter cet article -




Autres articles
27/1/2023 15:00:00 - World War Z : Aftermath : Le mode Horde XXL
27/1/2023 14:00:00 - Football Manager 2023 Console : 1er février, PlayStation 5
27/1/2023 13:00:00 - AOC série P3 : Webcam à reconnaissance faciale, station USB-C
25/1/2023 15:00:00 - Transition agroécologique et grandes cultures !
25/1/2023 14:00:00 - Les assurances cyber sont-elles toujours viables en 2023
25/1/2023 13:00:00 - Le Cloud Computing : quels sont ses risques ?
23/1/2023 15:00:00 - Transport Fever 2 : Deluxe Edition, 9 mars sur PC, Mac et Linux/Steam OS
23/1/2023 14:00:00 - Monster Hunter Rise : Xbox et PlayStation.
23/1/2023 13:00:00 - Philips Evnia 27M2C5500W : les règles du jeu
20/1/2023 15:00:00 - Company of Heroes 3 : Britanniques et alliés du Commonwealth, vidéo !

Les commentaires appartiennent à leurs auteurs. Nous ne sommes pas responsables de leur contenu.



Facebook
facebook
Bitdefender



Bitdefender

Pocketalk
Arlo





© 2008 info-utiles.fr - Tous droits réservés  |  hébergé par www.iloclic.com   - règles de confidentialité