Enregistrez-vous sur www.info-utiles.fr    Connexion
    
Menu principal
Navigation dans les sujets
Arlo

Sécurité : 3 conseils pour protéger ses données au moment des fêtes.
Posté par JPilo le 9/12/2014 11:30:00 Articles du même auteur

Alors que débute la saison des fêtes 2014, les Français dépenseront près de 65 milliards d’euros soit 4,5% de moins qu’en 2013. En 2013, cette baisse n’avait été que de 0,9%. 66% des Français ont prévu de faire leurs achats de Noël en ligne. Un chiffre revu à la baisse qui s’explique par un sentiment de méfiance de la part des consommateurs.



Selon une étude de l’assureur Hiscox menée en avril 2014, 2 internautes sur 3 hésitent à communiquer leurs données personnelles ou bancaires sur un site de e-commerce. Les différents piratages de bases de données clients, comme par exemple Domino’s Pizza France récemment, viennent renforcer le climat de crainte de fuite de données en ligne.

Que valent les informations personnelles?

Le vol d’identité est une activité lucrative pour ceux qui la pratiquent. Au marché noir, une photocopie de carte d’identité se vend en moyenne 970 €. A celle-ci peut s’ajouter d’autres documents tels que des quittances de loyer ou des papiers originaux (carte vitale, passeport), et les prix peuvent parfois atteindre beaucoup plus.

 

 

 

 

 

 

 



Meilleurs voleurs ou clients imprudents?

L’accès généralisé à la technologie, la popularisation des achats en ligne ainsi que la publicisation de la vie privée ont fortement augmenté la quantité de données circulant librement et offrant de potentielles opportunités de pouvoir les dérober. La dernière étude Ecommerce B2C pour l’Europe de l’Ouest révèle que 38,7% des internautes français n’ont jamais réalisé d’achats en ligne. Les craintes d’être piraté en ligne subsistent pour la majorité des utilisateurs bien que des variations existent entre les différentes catégories socio-professionnelles.

Que peut-on faire alors pour être de meilleurs consommateurs en sécurité ?

Personne ne veut être victime d’un vol d’identité. La solution la plus simple pour éviter les fuites d’informations personnelles serait de revenir vingt ans en arrière, conduire pour aller au supermarché et faire tous nos achats en liquide.... Mais ce type de scénario devient de moins en moins fréquent avec l’avancée des nouvelles technologies, Voici quelques conseils pour éviter d’être la prochaine victime :

1. Eviter les vendeurs et fournisseurs à risque en étant un consommateur avisé

Vérifier la sécurité du site sur lequel l’achat est fait constitue toujours la première étape pour s’assurer que les données seront protégées. En France, il n’existe pas de fichier central de vérification des sites Internet, en revanche, des modes de paiement alternatif sécurisés tels que l’E-carte bleue, Paylib ou Paypal sont facilement accessibles et plus sécurisants pour le consommateur.

2. Se préparer à être piraté et adopter les bons réflexes

La plupart des organisations que l’on croit dignes de confiance ont déjà été victimes d’atteinte à la sécurité de données. Selon une étude récente réalisée par le groupe Ponemon et commanditée par Informatica, 72% des organisations interrogées ont subi une fuite de données dans les douze derniers mois et plus de 20% d’entre elles ont subi plus de deux atteintes à la protection de données au cours d’une période rapprochée.

A l’heure actuelle et au vu de la récurrence de ce type de situation, mettre en place une routine efficace de changement de mots de passe reste la meilleure protection. Changer ses mots de passe régulièrement et essayer sans cesse de les renouveler. Lorsque l’on choisit un nouveau mot de passe, il vaut mieux éviter des mots ou phrases déjà utilisés régulièrement sur Internet ou sur les réseaux sociaux. Plus encore, il ne faut pas hésiter à donner de fausses informations dans les réponses aux questions de sécurité !

3. L’informatique au service du citoyen

Il ne faut surtout pas hésiter à se faire entendre ou exprimer son mécontentement. En France, les entreprises sont tenues d’informer leurs clients lorsque leurs bases de données sont piratées. La Commission Nationale de l'Informatique et des Libertés (CNIL) est en charge de veiller à ce que l’informatique soit au service du citoyen et qu’elle ne porte atteinte ni à l’identité humaine, ni aux droits de l’homme, ni à la vie privée, ni aux libertés individuelles ou publiques. Elle prévoit un certain nombre de sanctions à l’encontre des entreprises allant de l’avertissement public à une amende pouvant atteindre la somme de 300 000€.

En cette période de Noël, il est d’autant plus nécessaire d’être vigilant et de prendre les meilleures décisions d’achat possibles afin de protéger les données année après année, encourage Emmanuel Serrurier, Directeur Général, Informatica France

Note: 0.00 (0 votes) - Noter cet article -




Autres articles
30/1/2023 15:00:00 - ArcheAge: Unchained : Nouveau serveur
30/1/2023 14:00:00 - Wantless : RPG tactique, une démo gratuite.
30/1/2023 13:00:00 - ChatGPT : Un outil de cybercriminalité.?
27/1/2023 15:00:00 - World War Z : Aftermath : Le mode Horde XXL
27/1/2023 14:00:00 - Football Manager 2023 Console : 1er février, PlayStation 5
27/1/2023 13:00:00 - AOC série P3 : Webcam à reconnaissance faciale, station USB-C
25/1/2023 15:00:00 - Transition agroécologique et grandes cultures !
25/1/2023 14:00:00 - Les assurances cyber sont-elles toujours viables en 2023
25/1/2023 13:00:00 - Le Cloud Computing : quels sont ses risques ?
23/1/2023 15:00:00 - Transport Fever 2 : Deluxe Edition, 9 mars sur PC, Mac et Linux/Steam OS

Les commentaires appartiennent à leurs auteurs. Nous ne sommes pas responsables de leur contenu.



Facebook
facebook
Bitdefender



Bitdefender

Pocketalk
Arlo





© 2008 info-utiles.fr - Tous droits réservés  |  hébergé par www.iloclic.com   - règles de confidentialité