Enregistrez-vous sur www.info-utiles.fr    Connexion
    
Menu principal
Navigation dans les sujets

Jeux Vidéo : Sid Meier’s Civilization : Beyond Earth – Rising Tide, test PC
Posté par JerryG le 2/11/2015 12:00:00 Articles du même auteur

Cela faisait un petit moment que je n'avais pas exercé mes talents de conquérant et d'exterminateur de vie hostile, alors j'ai repris les rennes de l'un des plus beaux jeux de stratégie du monde vidéoludique, à savoir : Civilization. Après le virage Civilization: Beyond Earth, le maître du genre nous distille un DLC : Sid Meier’s Civilization : Beyond Earth – Rising Tide. Alors entre coup marketing et innovation, que vaut ce titre, et bien je vais vous le dire.




 

Cette extension conséquente, dans la pure tradition de Science-fiction, fait son entrée dans la franchise Civilization, et étend l’expérience de Beyond Earth vers de nouvelles frontières et ouvre une nouvelle ère de la diplomatie. Créé par Firaxis Games, Rising Tide renforce l’expérience de Beyond Earth en ajoutant une variété de nouvelles capacités de gameplay et offre également aux joueurs des possibilités illimitées de façonner l’avenir de l’humanité sur une planète extraterrestre.

 

 

Si Civilization Beyond Earth avait enthousiasmé les amateurs de conquêtes spatiales et de terraformation, Sid n'est pas resté sourd aux différents appels des fans dont je fais partie qui évidemment en demandaient plus encore. A cette époque, Sid Meier, director of creative development chez Firaxis Games, commente :

Après la sortie de Beyond Earth, nous étions heureux d’apprendre que nos fans souhaitaient que nous approfondissions l’expérience de jeu science-fiction dans ce monde extraterrestre,” et “Dans Rising Tide, les fans apprécieront de voir qu’une majorité de leurs commentaires ont été pris en compte via une série de nouvelles caractéristiques, terrains variés et nouvelles options diplomatiques passionnantes.

Ils peuvent ainsi faire de nouveaux choix alors qu’ils écrivent le destin de l’humanité dans un monde étranger.

Rising Tide étend Beyond Earth vers de nouvelles frontières sur la surface de la planète et au-delà des mers, ajoutant plus de choix et d’options diplomatiques aux joueurs qui tour après tour construisent une nouvelle vision du futur de l’humanité. Le nouveau gameplay aquatique permet d’explorer les océans afin de les coloniser, offrant une zone de jeu encore plus vaste.

 

 

Les joueurs peuvent également découvrir un assortiment de mises à jour additionnelles dont des extraterrestres différents visuellement – et de par leur comportement – qui sont maintenant uniques à chaque biome, ainsi que des énormes et puissantes Merveilles qui font partie de la planète et offrent de nouvelles quêtes vers lesquelles embarquer.

De son coté, Sarah Anderson, SVP of Marketing chez 2K, enchérissait : “Avec son succès, Beyond Earth a montré qu’il y avait un public pour un spin-off sci-fi de la franchise Civilization,” et “Au cours de l’année qui s’est écoulée, Firaxis a concentré ses efforts pour faire de Rising Tide une extension ambitieuse qui continue de différencier Beyond Earth de ses prédécesseurs historiques en prenant en compte et en intégrant les retours de la communauté depuis la sortie du jeu de base.

Alors autant vous avertir tout de suite, si vous ne savez pas nager, enfilez votre gilet de sauvetage, car le DLC Rising Tide n'étend pas uniquement ses tentacules sur un continent, mais surtout sur une immensité aquatique, un nouveau terrain de jeu pour les aventuriers des mondes inconnus et futurs colonisateurs des mondes environnants.

 

 

Dans les éditions précédentes de Civilization, les conquérants se cantonnaient à la terre ferme, les mers et autres océans servaient de frontières et de barrières à leur expansion et à leur ambition, Rising Tilde met donc fin au conformisme et aux obstacles naturels, désormais, vous pourrez tracer des routes commerciales et conquérir de nouveaux terrains en colonisant la surface de l'eau.

Tout comme sur notre bonne vieille Terre, les océans regorgent de ressources et bien dans Rising Tilde, vous êtes pourvu de la technologie adéquate, vos colonisateurs peuvent donc ériger des villes flottantes et vous pourrez exploiter les ressources de la mer qu'il vous faudra tout de même partager bon gré mal grès avec la faune aquatique belliqueuse extraterrestre de votre lieu d'appontage.

Sid Meier’s Civilization : Beyond Earth – Rising Tide, c'est un peu l'espace Shengen de notre Europe actuelle, plus de frontières, plus de barrières, plus d'obstacles physiques, barrant la route, d'ailleurs les migrants l'ont bien compris et n'hésitent pas à submerger le vieux continent Européen sans état d'âme.

 

 

Ils ont laissé leur courage dans leur cave à défaut de prendre les armes pour lutter contre l'envahisseur et défendre leur famille, ils ont préféré prendre la fuite et comme des nuées de criquets dévastateurs, viennent s'installer sur des terres bravant les Us et Coutumes séculaires des peuples existants..

Rising Tilde vous offre donc l'opportunité d'une expansion sans limite, bien sûr il vous faudra chercher la technologie dédiée, mais cette fois-ci, point de culture pour progresser, vous devrez produit la capacité, comme n'importe quel bâtiment ou unité, car les villes flottantes se déplacent, mais que d'une seule case à la fois, leur garantissant un agrandissement immuable et durable. Bien sûr les pressés pourrant comme dans les autres épisodes acheter des terrains environnants.

La conquête de la surface aquatique est l'une des innovations de Rising Tilde qui va chambouler le gameplay du jeu, mais attention, la faune, la flore et les autres aventuriers interstellaires entendent eux aussi tirer des bénéfices de cette non limitation des territoires et faire valoir leur propre domination.

 

 

Je ne reviendrai pas sur les mécanismes du jeu Civilization, que je considère comme acquis chez les lecteurs qui me lisent depuis des décennies calendaires, à défaut les néophytes trouveront leur bonheur en lisant certaines de mes pages consacrés à la Saga. Néanmoins voici quelques informations de base.

Si vous êtes un ancien joueur de la série des Civilization, alors vous serez en terrain conquis, au programme, hexagone (détermine votre champ d'action), exploitation de ressources (Nourriture, industrie), politique extérieure (Diplomatie, commerce), recherche et développement, et préservation de l'espèce humaine par la guerre pour les grégaires et les belliqueux. Tout en sachant que mon maître me disait : " Si vis pacem, parabellum ".

Mais souvenez-vous, la stratégie au tour par tour selon Sid Meier's s'appuie sur 4 critères parfaitement définis, en omettre un seul, serait signer la fin de son existence, alors respectez cet axiome : Exploration - Exploitation - Expansion et Extermination, de toute façon, on ne fait pas d'omelette sans casser des oeufs et ce qui compte, c'est la race humaine.

 



Une fois votre terrain d'atterrissage déterminé, votre vaisseau se pose sur la planète et les mécanismes des Civilization reviennent en courant un peu d'ailleurs comme les mauvaises habitudes, fondez votre ville, exploitez ses abords, développez les cultures et les communications, mettez à nu des vestiges qui vous rapporteront des bonus et prenez contact avec les autres nations, ici ce seront des extraterrestres et des Aliens, avec quelques clins d'oeil à Dune et à Starship-Troopers.

Il n'y a pas d'expansion sans exploration, d'ailleurs c'est l'un des principes de Civilization, axez votre jeu sur 3 domaines, l'expansion, l'exploration et l'éradication. C'est ainsi qu'en ordonnant des expéditions, vous découvrirez des artéfacts ou autres bonus venus de la terre ou de civilisations anciennes, à vous des bonus scientifiques, culturels et même sociaux, bien sûr il vous faudra les étudier et souvent les combiner dans vos laboratoires pour en tirer la substantifique moelle.

Les vieux comme moi se souviennent des constructions aléatoires de Civilization Revolution, des traces d'anciennes civilisations disparues dans un holocauste, mais qui trônent toujours ici et là. A vous de tirer le parti de ces structures hétéroclites, le salut à la clé sera au rendez-vous. Nouveaux bâtiments et des merveilles qui vous donneront du prestige.

 

 

Mais sachez que Rising Tilde apporte son lot de nouveautés du gameplay surtout avec un tout nouveau système de diplomatie. Bon, je vous l'accorde, il est plus facile de faire de la diplomatie avec un flingue dans la main, cela peut aider. Cette fois-ci, hormis le respect des autres factions en jeu, un indice de "crainte" apparaît. Plus ce niveau est élevé et plus vos ennemis/amis, vous respecteront et éviteront de venir vous chatouiller.

Il vous faudra aussi compter sur les éventuels bonus que vous pourrez tirer de la spécialisation, ainsi si vous optez pour la production intensive, les factions enclins à l'industrialisation vous feront les yeux doux. Quant aux autres factions qui ne pensent qu'à l'argent avec des dirigeants pingres et égoïstes, ne verront que la grandeur de votre capital, etc.

Ces petits détails qui passeraient pour presque cosmétiques ne devront pas être considère à la légère car cela influencera sur le mode de déroulement du jeu, dans vos relations avec les autres nations et sur votre façon de jouer. On se souviendra alors, que votre but est bien d'édifier un empire et non une bourgade, quitte à marcher sur quelques pieds ou à froisser quelque susceptibilité.

 

 

Bien sûr, Sid Meier’s Civilization : Beyond Earth – Rising Tide tire son essence de la saga célèbre. Pas de grande révolutions ou de grandes innovations, mais un principe de jeu qui a fait ses preuves avec un mécanisme irréprochable qui ravit les fans du tour par tour.

L'exploitation des continents et la colonisation des mers et océans tout en sachant qu'il vous faudra être respecté et craint par vos ennemis comme vos alliers, apporte à cette extension, son pesant de diamants taillés et demeure un incontournable de la saga.

On regrettera que l'arborescence des technologies à développer soit plutôt un peu "fouillis" et peu claire. Il faudra donc savoir dès le départ connaître vos centres d'intérêts dans le développement de ces technologies afin d'arriver à vos fins. Ah et une dernière petite chose, ne négligez pas les quêtes secondes, des trésors y sont à la clé.

Caractéristiques de Rising Tide :

 

 

*/ Colonisation des océans : Construisez des colonies flottantes et accédez à des ressources naturelles cachées sous les eaux de votre nouvelle planète. Les océans sont peuplés de créatures extraterrestres dotées de compétences uniques, qui vous poseront de nouveaux problèmes. L'océan offre une carte rejouable à l'infini, ainsi que de nouvelles options de jeu et possibilités stratégiques pour vous permettre de régner en maître sur ce nouveau monde;

*/ Leaders charismatiques :   chaque dirigeant, qu’il soit contrôlé par un joueur ou par l’IA, débloque de nouveaux Traits de caractère au fur et à mesure de la partie et peut activer différentes combinaisons afin de mieux s’adapter au monde qui l’entoure, en constante évolution. Ces Traits dynamiques offrent également des avantages et viennent approfondir l’aspect diplomatique, désormais régi par la Crainte et le Respect;

*/ Nouvelles options diplomatiques : façonnez le paysage diplomatique grâce à votre capital diplomatique en améliorant vos traits de caractère, en modifiant vos relations internationales et en profitant des avantages offerts par les traits de caractère de vos alliés.

*/ Nouveaux sponsors : Quatre nouvelles factions font leur entrée dans le jeu dont Arshia Kishk of Al Falah, Duncan Hughes of the North Sea Alliance, Lena Ebner of INTEGR et Han Jae Moon of Chungsu;

 



*/ Nouveau système d'artéfact : Trouvez de puissantes reliques et combinez-les entre elles pour débloquer des bonus, des améliorations d’unités et des bâtiments pour votre faction sur nouvelle planète;

*/ nouvelles unités hybrides : Les affinités représentent les différentes voies possibles pour l’avenir de l’humanité. En cultivant plusieurs d’entre elles à la fois, plutôt qu’en vous spécialisant dans une seule, vous débloquerez des unités et améliorations hybrides uniques;

*/ Nouveaux biomes : Deux nouveaux types de monde ont été ajoutés. Les mondes primordiaux sont secoués par une forte activité volcanique et leur paysage chaotique est celui d’une planète encore en formation, tandis que les mondes glaciaux se sont refroidis en vieillissant et leur surface est recouverte d’océans gelés et de toundras.

Sid Meier’s Civilization: Beyond Earth – Rising Tide a reçu la classification PEGI 12+. Le jeu est disponible sur PC Windows au prix conseillé de 29,99€.

 

 

Rising Tide est également disponible sur Mac et Linux via Aspyr Media. Pour plus d’informations Rising Tide, devenez fan sur Facebook, suivez @CivGame sur Twitter et inscrivez-vous à la chaîne CivGames sur YouTube.

Test réalisé sur un PC Business/Gamer :

Proc. Intel Core i5 à 3,30 GHz - 16 Go de Ram DDR3 Kingston HyperX - Carte Graphique MSI-GeForce-GTX 980- 4 Go DDR5 - Écran Dell S 2742 L, tout en Ultra sur du 1920*1024 - SSD Crucial M550 de 512Go + DD 1 To - Windows 7 Pro en 64 Bits

 

 

- Clavier Steelseries-Apex - Souris Gaming Razer Epic Naga Chroma - Tapis de souris Steelseries CoD BO II - Hub Roccat-Apuri - Ensemble audio Logitech 2.1- Z523Casque-Micro SteelSeries H- sans-fil.

Pour rappel, vous pouvez lire notre article sur L'opus précédent : Beyond-Earth.

Note: 0.00 (0 votes) - Noter cet article -




Autres articles
21/10/2019 15:00:00 - Munchkin Quacked Quest : 19.11 sur PC et consoles.
21/10/2019 14:30:00 - Zumba Burn it Up : Sur Switch en précommande.
21/10/2019 14:00:00 - Ran Lost Island : UNe bande-annonce
21/10/2019 13:30:00 - L’influence des robots sociaux sur les humains
18/10/2019 15:00:00 - Moons of Madness : Nouvelle vidéo de gameplay effrayante.
18/10/2019 14:30:00 - Moniteur Philips 346B1C avec station d’accueil USB-C :
18/10/2019 14:00:00 - Apex Legends : L’invasion des morts-vivants.
18/10/2019 13:30:00 - Protégez son smartphone : Des conseils simples.
17/10/2019 15:00:00 - Control : Action-aventure, Le mode photo
17/10/2019 14:30:00 - Override Mech City Brawl : Nintendo Switch.

Les commentaires appartiennent à leurs auteurs. Nous ne sommes pas responsables de leur contenu.



Facebook
facebook
Bitdefender



www.bitdefender.fr

Bitdefender






© 2008 info-utiles.fr - Tous droits réservés  |  hébergé par www.iloclic.com   - règles de confidentialité