Enregistrez-vous sur www.info-utiles.fr    Connexion
    
Menu principal
Navigation dans les sujets
Arlo

Jeux Vidéo : Stronghold Legends Remasterisé, test PC.
Posté par JerryG le 16/9/2016 12:00:00 Articles du même auteur

A la dernière GamesCom, celle de 2016, FireFly Studio nous a fait une révélation fracassante, Stronghold legends a été remasterisé en une version Steam, spécialement réalisée pour les fans, alors, affutez vos épées, hallebardes et autres arc et arbalètes, cette version vient de débarquer sur mon PC.

 



FireFly Studio nous promet donc une remasterisation de son jeu de construction de châteaux-forts avec des graphismes améliorés, des bonus de campagnes, des « maps » exclusives et aussi un mode multijoueur, la grande folie du moment. Les fans de Stronghold 2 devront encore attendre un peu avant de voir une version remasterisée (2017).

 



Mais au fait, vue cette annonce de FireFly Studio, cette version Steam vaut-elle vraiment le détour, car même si Stronghold Legends est un cadeau pour les vétérans de la série. Oui, vous lisez bien, cette version est gratuite pour les fans, oui mais, vaut-elle vraiment le coup ou s’agit-il juste d’une opération marketing. ? Et bien en vérité, je vais vous le dire.

La version Steam de Stronghold Legends va vous conduire sur les traces du roi Arthur et des chevaliers de la Table ronde, une intrusion en cap et épée pourrais-je dire. A vous cette époque épique, faite de héros et de mythes légendaires, du beau spectacle en prévision donc, surtout qu’à cette époque, les combats se faisaient dans le bruit et dans la fureur.

Ah, une petite précision tout de même, cette version Steam, propose le même contenu que le jeu originel des années 2006, avec les avantages de la remasterisation, mais autant le souligner de suite, ne vous attendez pas à des graphismes de hautes voltiges, ici c’est un peu lissé pour les textures, mais cela reste du brut de chez Brut et ce n’est pas forcément le but recherché que d’avoir des graphismes à la « The Witcher-3 ». Mais de donner gout à la nouvelle génération de joueurs qui n’aurait pas touché du doigt ce jeu.

 



On appréciera tout de même que le coté STR a été un peu revu, alors possesseur de la version originale de Stronghold Legends, n’hésitez-pas à télécharger ce jeu, il a été fait pour vous remercier de votre fidélité et un éditeur qui s’occupe de ses clients doit être porté aux nues. 24 missions pour vous replonger dans l’atmosphère héroïque des chevaliers tout en bénéficiant de bonus dédiés à la version Steam, avec une touche de restauration, c’est bon à prendre.

Pour rappel, normalement Stronghold fait la part belle à la construction de châteaux-forts avec une grosse louche de gestion, ce que les fans appréciaient depuis la genèse du jeu. Hélas, Strognhold a pris le pas sur les combats purs et durs, délaissant la gestion de bien et des ressources, de côté, grosso-modo, même si l’entretien de son château occupe encore une petite part du jeu, le gros de l’artillerie se concentre sur les batailles, pas forcément les choux gras des joueurs de la première heure.

Fini le temps où les puristes seigneurs peaufinaient leur château et s’occupaient du bonheur de leur sujets, exit la réduction des imports et de la cosmétique des environnements, ici, c’est la guerre qui supplante tout, augmentez les impôts pour collecter des fonds, la guerre coûte cher et l’argent se veut le nerf de la guerre. Au besoin, doublez les rations aux serfs, ils sont corvéables à souhait et le ventre plein, ils se tairont ou brairont, mais sans plus.

 



Stronghold Legends s’éloigne donc du modèle de ses frères et sœurs, c’est de la stratégie des plus classiques, même dans cette version revue et corrigée, votre château-fort servant de QG, on récoltera tout de même des ressources convertibles en armes et en denrées, mais il est loin le bon temps qui sentait bon les fleurs des champs et le ravissement des yeux des Colbert et autres Vauban en herbe.

C’est l’odeur du sang et de la poudre, et le goût de la victoire et de l’éradication qui prédominent, et quelque fois, faute de bon grain, il vous faudra jouer les Pyrrhus et franchir le Rubicon à longueur de chapitres, qui ne se renouvellent pas vraiment.

Mais il y a un temps pour tout, « Si vis pacem, para bellum » me disait mon maître, alors entre deux escarmouches sanglantes, pensez à fortifier votre château-fort, car l’ennemi ne vous laissera pas souffler et vous attaquera de toute part, à vous alors de jongler entre stricte nécessité vitale (consommation) et besoins impératifs de la guerre (fabrication d’armes et de soldats), ne l’oubliez pas, c’est vous le maître du donjon, enfin je veux dire, le maître du château.

 



Stronghold Legends: Edition Steam, va vous conduire aux portes du fantastique et de personnages célèbres comme le roi Arthur, bien sûr, mais aussi près du Comte Dracula et vivez ou revivez la saga de Siefried sur un mode solo scindé en trois chapitres.

A vous de choisir, vous pourrez opter pour la campagne du Roi Arthur, celle de Siegfried d’Allemagne ou encore celle de Vlad Dracula. Inutile de préciser que chaque campagne dédiée, apporte son lot d’unités uniques, mais ici aussi, les combats s’enchaînent à la cadence des tirs des archers et des arbalétriers.

Au besoin, si la fin s’en fait sentir, n’hésitez pas à faire appel à des monstres comme les loups garous ou invoquez des dragons et déclenchez le feu céleste sur vos ennemis, votre but premier consiste à remporter des victoires pour progresser dans les niveaux, alors exit l’humanité et la compassion, la tolérance est l’apanage des faibles et soyez craint de vos ennemis pour mieux les anéantir.

Si c’est une première pour vous, alors commencer au niveau facile et suivez les conseils pour bien démarrer la partie, il en va de votre salut et après vous passerez au niveau supérieur pour fonctionner à l’instinct comme j’aime le nommer. C’est ici que se trouve la quintessence du jeu, jouez comme vous le sentez, le maître du château et de la guerre, c’est vous.

 



On regrettera que cette remasterisation n’ait pas donnée lieu à une adaptation moderne du STR. Afin de diriger vos troupes sur le terrain, vous devrez les sélectionner à chaque fois et une par une, en leur affectant vos ordres (défendre, attaquer, protéger, etc.). Une perte de temps dans la coordination d’une stratégie rondement menée.
J’aurais préféré avoir une combinaison de fonctions et de touches (Ctrl + 1, pour désigner une section d’armée : archers, piquiers, etc.) et un seul appui sur une touche (1-2-3-4-5-etc.) pour appeler ladite unité et la coordonner avec le reste des troupes.

Mais bon, cela ne vaut que pour moi qui suis un joueur de STR, j’aime à me faciliter la vie dans le but d’être plus efficace sur le terrain des hostilités. Cette fonctionnalité permet d’être au four, au moulin et au magasin, en un clin d’œil, les ennemis repérés, succombent sous mes combinaisons de touches. Les archers forment un rempart de flèches qui fond sur l’ennemi, tandis que les piquiers foncent dans le tas pour éventrer les rescapés et au besoin, achever les moribonds, tout en me réservant d’autres troupes le cas échéant.

Alors que dire de ce Stronghold Legends Remasterisé ?. Les amateurs de combats rapides apprécieront l’égrenage des chapitres à la chaîne, pour vivre des combats et des batailles plus épiques les uns que les autres avec des missions simples. Les besogneux de l’administration qui aiment la productivité de ressources, et le développement de la construction hiérarchisée, devront ronger leur frein devant la gestion simplifiée de leur environnement.

 



Quand vous aurez fini d’en découdre avec les différents chapitres de la partie solo, vous pourrez vous adonner au mode multijoueur en Co-Op contre l’IA et enchaîner des parties avec d’autres joueurs (4 au maxi), pour une nouvelle dimension et immersion du jeu.

Mon maitre me disait : « A cheval donné, on ne regarde pas les dents, ou les mors », alors belle aubaine pour nous les joueurs de la première heure, quant aux autres, je les encourage à y jouer et au mieux à replonger dans la saga Stronghold

Visionnez le trailer.

 

 

Test réalisé sur un PC Business/Gamer :

Proc. Intel Core i5 à 3,30 GHz - 16 Go de Ram DDR3 Kingston HyperX - Carte Graphique MSI-GeForce-GTX 980- 4 Go DDR5 - Ecran AOC Incurvé 35" - 21:9 en 2560*1080*160 - SSD Crucial M550 de 512Go + DD 1 To - Windows 10 Pro en 64 Bits - Clavier Steelseries-Apex - Souris Gaming Razer Epic Naga Chroma - Tapis de souris Roccat Sense - Hub Roccat-Apuri - Ensemble audio Logitech 2.1- Z523Casque-Micro SteelSeries H- sans-fil.

Note: 0.00 (0 votes) - Noter cet article -




Autres articles
27/1/2023 15:00:00 - World War Z : Aftermath : Le mode Horde XXL
27/1/2023 14:00:00 - Football Manager 2023 Console : 1er février, PlayStation 5
27/1/2023 13:00:00 - AOC série P3 : Webcam à reconnaissance faciale, station USB-C
25/1/2023 15:00:00 - Transition agroécologique et grandes cultures !
25/1/2023 14:00:00 - Les assurances cyber sont-elles toujours viables en 2023
25/1/2023 13:00:00 - Le Cloud Computing : quels sont ses risques ?
23/1/2023 15:00:00 - Transport Fever 2 : Deluxe Edition, 9 mars sur PC, Mac et Linux/Steam OS
23/1/2023 14:00:00 - Monster Hunter Rise : Xbox et PlayStation.
23/1/2023 13:00:00 - Philips Evnia 27M2C5500W : les règles du jeu
20/1/2023 15:00:00 - Company of Heroes 3 : Britanniques et alliés du Commonwealth, vidéo !

Les commentaires appartiennent à leurs auteurs. Nous ne sommes pas responsables de leur contenu.



Facebook
facebook
Bitdefender



Bitdefender

Pocketalk
Arlo





© 2008 info-utiles.fr - Tous droits réservés  |  hébergé par www.iloclic.com   - règles de confidentialité