Enregistrez-vous sur www.info-utiles.fr    Connexion
    
Menu principal
Navigation dans les sujets
Arlo

Mobilité : Détecte la moindre menace sur tous les terminaux
Posté par JulieM le 28/2/2017 13:30:00 Articles du même auteur

Créée fin 2010, la technologie Pradeo Security offre une protection complète, automatique et intégrée qui sécurise les applications, les réseaux et les terminaux.

Combinant analyses statiques et dynamiques, Pradeo Security est la seule technologie capable de détecter et identifier les comportements cachés des applications et les activités suspectes sur terminaux mobiles.

 



Lauréate du concours Tremplin Entreprises en 2012 puis du Prix « La Tribune BNP Paribas Jeune Entrepreneur » en 2016, Pradeo équipait l'an dernier près de 250 000 terminaux. Lauréate du Pass French Tech et donc reconnue comme "entreprise en hyper-croissance", l'entreprise montpelliéraine compte parmi ses clients La Poste, Sanofi ou encore Radio France.

Tirer la sonnette d'alarme sur la vulnérabilité des applications bancaires

Dans un contexte de cybercriminalité accrue, Pradeo a passé au crible les applications des plus grosses banques mondiales*. Le résultat est spectaculaire : en effet, à ce jour, pas moins de 50 banques présentes dans le TOP 100 des banques mondiales sont concernées, avec pour chacune 100% d’échec.

Et pourtant, quoi de plus commun que de consulter ses comptes et d'effectuer des opérations courantes via l’application mobile de sa banque : près d'un quart des Français débutent la journée en ouvrant leur application bancaire mobile selon une étude Opinionway.

Le Lab de Pradeo a ainsi analysé les failles des applications mobiles de 50 banques classées dans le TOP 100 mondial des établissements bancaires (liste Top 100 disponible ici). Au-delà du nombre d’établissements concernés, c’est le nombre de techniques qui a fonctionné qui préoccupe Clément Saad, Fondateur et Président de Pradeo :

« Nous ne nous sommes pas contentés de démontrer la vulnérabilité de chacune de ces applications face à un simple keylogger, mais bien leur défaillance à l’épreuve de plus d’une vingtaine de menaces. Pas une banque n’a réussi notre examen, et la moyenne des techniques ayant fonctionné est de 7 par application bancaire ».

Sur les 50 applications bancaires testées, 3 proviennent de banques françaises, 3 de banques britanniques, 3 de banques allemandes et 6 de banques américaines (USA).

Les objectifs des cybercriminels peuvent être variés : vols des mots de passe, espionnage des comptes, récupération de codes de validation de transactions, etc. Autant d’actions malveillantes qui s’avèrent être à la portée de n’importe quel geek. Prenant la forme d’un jeu, d’un utilitaire, etc. le « malware » n’attend pas longtemps avant de se mettre à l’œuvre sur des millions de terminaux, à l’instar du malware Marcher.

C'est potentiellement 500 millions d'utilisateurs concernés dans le monde. Mais pour Clément Saad, ce nombre est sans aucun doute une estimation minimaliste puisque l' étude s’est limitée à 50 banques.

Note: 0.00 (0 votes) - Noter cet article -




Autres articles
7/12/2022 15:00:00 - Mato Anomalies : RPG dystropique, mars 2023
7/12/2022 14:00:00 - Atelier Ryza 3: Alchemist of the End & the Secret Key
7/12/2022 13:00:00 - Quantification des risques de cybersécurité : mode ou innovation??
5/12/2022 15:00:00 - Dead Island 2 : Un Showcase et des infos.
5/12/2022 14:00:00 - La 5G revient : de nouveaux défis pour les organisations
5/12/2022 13:00:00 - Piratage de LastPass : Commentaires et conseils
5/12/2022 12:00:00 - Trilogie de "Lawyers à la dérive" de Nicholas Beaulieu : Aperçu.
2/12/2022 15:00:00 - Two Point Campus: Académie Spatiale, 6 décembre !
2/12/2022 14:00:00 - ONLYOFFICE Docs : en tant que service en Cloud
2/12/2022 13:00:00 - Cybersécurité : les tendances qui marqueront 2023.

Les commentaires appartiennent à leurs auteurs. Nous ne sommes pas responsables de leur contenu.



Facebook
facebook
Bitdefender



Bitdefender

Pocketalk
Arlo





© 2008 info-utiles.fr - Tous droits réservés  |  hébergé par www.iloclic.com   - règles de confidentialité