Enregistrez-vous sur www.info-utiles.fr    Connexion
    
Menu principal
Navigation dans les sujets

Jeux Vidéo : Sniper Ghost Warrior 3 : Test PC
Posté par JerryG le 29/5/2017 12:00:00 Articles du même auteur

Dans le domaine des chasseurs solitaires, nul n’en disconviendra, la référence se nomme Sniper Elite, oui, mais ce serait vite faire l’impasse sur la série Sniper Ghost Warrior, dont le 3eme opus vient de montrer le bout de son 408 Cheytac.

Bon, je vous l’accorde SGW (Sniper Ghost Warrior) a connu bien des hauts et surtout des bas, mais cette licence n’a laissé personne indifférente, et pour le chapitre 3, l’éditeur a sorti le 500 Nitro Express. Vous voulez en savoir plus, alors enfilez votre camouflage et portez à la bretelle le 338 Dan.

 



Autant le dire tout de suite, SGW-3 n’est pas qu’un jeu de sniper, où il faut se contenter de dégommer des cibles affectées, bien calé dans sa planque. Le charme premier de SGW-3 c’est qu’il touche à bon nombre de genre.

Bien sûr, le principal consistera à éliminer des cibles désignées à longue distance, le principe même des jeux de snipers, mais cette fois-ci, vous devrez aussi montrer votre agilité à devenir un fantôme de l’infiltration et au besoin, car se faire discret, c’est bien, mais trancher dans le vif, a aussi son charme.

Que les amateurs de la première heure se rassurent, cet épisode de SGW-3 s’ouvre à eux et oui, vous vous retrouvez dans un quasi-Open-World comme on dit, dommage que cette partie d’exploration soit désertée par la faune, et ce n’est pas le chant strident des macaques qui couvrira vos pas.

 



Vous endossez le rôle de Jon North, une espèce de redresseur de torts, défenseur de la veuve et de l’orphelin, et bon samaritain à ses heures. Afin de mener à bien ses missions, notre samurai solitaire sera épaulé de son fusil de sniper, aidé par un fusil de combat et le tout d’une seconde chance, un joli 9 mm, car comme me disait mon maitre : « Abondance de biens ne nuit pas ».

Alors, ne cherchez pas plus loin, la tache ou plus particulièrement les taches qui vous attendent ne vous laisseront pas sur votre faim, au contraire, il va vous falloir un peu de discipline, le travail s’annonce ardu et les missions variées.

A pieds, à cheval (ah nan, pas de cheval ici), des véhicules pour vous déplacer au plus près de vos objectifs avec en ligne de mire, des missions principales et secondaires, sans oublier votre envie de découverte, mais ça, ce sera au grès de chacun.

 



SGW-3 frôle le jeu de rôle, mais entendons-nous bien, SGW-3 n’est pas un RPG comme on l’entend. Mais à glaner et à remporter missions sur missions, vous allez pouvoir faire grandir votre personnage, non pas avec sa ration de combat Weight Watchers, mais votre personnage va progresser dans les niveaux, tant sur ses « Skims » que sur son matériel.

Rien de bien nouveau me direz-vous sous le soleil des tropiques, mais cela permet à tous les joueurs de s’immerger dans le personnage avec une expérience plutôt riche et variée, c’est ce que l’on attend du jeu, même s’il reprend ce que l’on voit dans le genre.

Comme SGW-3 offre le couvert avec l’infiltration, ici vous ne serez pas déçu. Même si l’IA semble quelque peu s’en sortir avec brio, ne vous attendez donc pas à un jeu facile, au contraire, l’IA réagit plutôt prestement et c’est un plaisir de se faufiler au travers des soldats en prenant soin d’utiliser au mieux ce qui vous tombe sous la main, car l’infiltration c’est aussi savoir profiter de l’occasion offerte. Piratage des systèmes de surveillances, écoute attentive des mouvements de troupe ou de gardes en faction.

 



Et au besoin, afin de vous ouvrir la voie, n’hésitez pas à utiliser votre silencieux, c’est le B.A.BA pour passer inaperçu. Le relief du terrain sera aussi votre ami, profitez de pans rocheux, SGW-3 fait dans la verticalité, pas à la façon de Dishonored-2 bien sûr, mais je me suis exercé à escalader des reliefs montagneux et même à jouer de la tyrolienne avec cette appréhension du vide.

Mais que serait la tactique de combat d’un sniper, sans une bonne logistique. Mon maitre me le disait : « En matière de logistique, il faut savoir et non pouvoir ou vouloir ». Cela tombe bien, car en fonction de vos missions, vous pourrez vous équiper de matériels avancés à votre planque, véritable caverne d’ours mal léché.

Pour être un bon sniper, il faut être aussi un bon bricoleur, SGW-3 fait aussi dans l’Artisanat, inutile de mélanger des potions dans un chaudron, mais plutôt agrémenter vos cartouches en les upgradant, car une bonne balle demeure celle que l’on a travaillé.

 



Les joueurs de la première heure qui avaient sorti leur 338.Dan pour faire du tir aux pigeons sur les développeurs, ont pu constater que ces derniers ne les laissaient pas tomber. Le titre a juste une bonne dose de Maj. et patchs, une preuve du bon suivi de l’affaire, même s’il reste encore un peu à faire, SGW-3 saura séduire par certains de ses cotés, il ne faudra donc pas jeter le bébé avec l’eau du bain.

SGW-3 mérite donc le détour, une dose de FPS, d’infiltration, de RPG, du snipe à gogo et du pur brutal sont au programme, et ça, j’aime quand il y a de la variété dans le jeu et qu’il ne se contente pas de se cantonner dans son genre.

Vous aurez donc de quoi explorer et exploiter, ce ne sont pas les missions qui manquent et votre ravitaillement se fera à votre QG caverneux où vous trouverez, armes et munitions.

On appréciera les cinématiques (moteur du jeu) qui épaulent la narration, sans oublier la musique d’ambiance assez folklorique de la toundra, des combats réalistes et un bruitage digne d’une culasse qui se verrouille, contribueront à apporter une ambiance immersive, même si le scénario aurait pu être plus tranché

 



Le tir frappant déclenche une bonne sensation est se voit couronner par une vidéo de la caméra suiveuse qui montre l’impact. C’est toujours aussi jouissif, même si l’étalon dans ce domaine demeure SE.

Mais pour cela, il vous faudra ajuster votre tir, régler la hausse de la mire, tenir compte des effets, retenir votre souffle, en un mot, vous plonger dans le rôle d’un sniper qui a préparé sa mission, et choisi son bon équipement.

Suivant le mode de difficulté, vous serez livré à vous-même, finis les indices d’aide, il vous faudra retenir les leçons d’apprentissage des cours de balistique. SGW-3 s’en tir[e] donc avec honneur, ne révolutionnera pas le genre, cet épisode fait ses preuves, l’AK-47 et le 9 mm apportent un plus à vos missions dans les différentes contrées, où vous passerez du soleil à la glace sans omettre l’humidité poisseuse et cerise sur le gâteau, mêmes les nouvelles technologies font leur apparition dans votre équipement.

 

 

Ainsi afin de suivre vos cibles, vous pourrez les marquer avec le drone suiveur.

SGW-3 rempli donc son rôle, le plaisir de jouer est bien là, et pour un jeu, c’est quand même le principal.

Test réalisé sur un PC Business/Gamer :

Proc. Intel Core i5 à 3,30 GHz - 16 Go de Ram DDR3 Kingston HyperX - Carte Graphique MSI-GeForce-GTX 980- 4 Go DDR5 - Ecran AOC Incurvé 35" - 21:9 en 2560*1480*160 -

 

 

SSD Crucial M550 de 512Go + DD 1 To - Windows 10 Pro en 64 Bits - Clavier Steelseries-Apex - Souris Gaming Razer Epic Naga Chroma- Tapis de souris The G-Lab - Hub Roccat-Apuri - Ensemble audio Logitech 2.1- Z523 Casque-Micro SteelSeries Syberia V3-Prism.

Copyright © *2017* *le Journal de la Next-Gen*, All rights reserved.

Note: 0.00 (0 votes) - Noter cet article -




Autres articles
15/11/2019 15:00:00 - Wolfenstein: Youngblood : MàJ 1.0.7 pour PC et consoles
15/11/2019 14:30:00 - YouCam 9 : Le meilleur logiciel de webcam pour Windows
15/11/2019 14:00:00 - Death Stranding : Précommande sur PC- Steam et Epic-Games
15/11/2019 13:30:00 - Le streaming constitue un danger en matière de Cybersécurité !
14/11/2019 15:00:00 - Remothered: Broken Porcelain : Suite du jeu, Wishlist sur Steam
14/11/2019 14:30:00 - La sécurité des données est selon DataLocker !
14/11/2019 14:00:00 - The Falconeer : RPG océan-fantastique sur PC et consoles.
14/11/2019 13:30:00 - Service tado° 360 :Surveiller à distance son chauffage.
12/11/2019 15:00:00 - Transport Fever 2 :11 décembre sur PC
12/11/2019 14:30:00 - Mediametrie : Données personnelles et confiance.

Les commentaires appartiennent à leurs auteurs. Nous ne sommes pas responsables de leur contenu.



Facebook
facebook
Bitdefender



www.bitdefender.fr

Bitdefender






© 2008 info-utiles.fr - Tous droits réservés  |  hébergé par www.iloclic.com   - règles de confidentialité