Enregistrez-vous sur www.info-utiles.fr    Connexion
    
Menu principal
Navigation dans les sujets
Arlo

Jeux Vidéo : War Thunder : La marine japonaise
Posté par JerryG le 7/5/2019 14:00:00 Articles du même auteur

Gaijin Entertainment a annoncé que War Thunder verrait bientôt l’ajout de la marine japonaise en tant que cinquième arbre technologiques des forces navales.

 

Les tests bêta des premiers navires japonais débuteront à la fin du mois de mai, avec la sortie de la prochaine mise à jour majeure 1.89 de War Thunder.

Le premier groupe de navires japonais comprendra plus de 20 navires, allant des torpilleurs et canonnières aux destroyers et aux croiseurs.

Nombre d'entre eux ont participé activement à certaines des plus grandes batailles de la Seconde Guerre mondiale, dont le croiseur léger Agana, qui a évacué les forces japonaises de Guadalcanal, ou le destroyer Yugumo, qui a escorté la force de frappe de l’amiral Nagumo contre Midway et a été coulé pendant les combats autour des îles Salomon.

Bien que la majorité des navires appartiennent à la marine impériale japonaise, le jeu verra également l’ajout de navires modernes des forces marines d’autodéfense japonaise de l’après-guerre, y compris le PT-15, dernier bateau torpilleur à avoir servi dans la marine japonaise.

Les torpilles de type 93 à propulsion à l'oxygène, utilisées par les destroyers et les croiseurs japonais de la Seconde Guerre mondiale, étaient les torpilles les plus avancées de leur époque et offraient une puissance, une portée et une vitesse de frappe excellentes.

Après la guerre, la plupart des historiens les appelaient les «Long Lance» japonaises. Tous les joueurs de War Thunder pourront très bientôt réviser leur cours d’histoire sur ce sujet car, fidèle à l’approche réaliste de War Thunder, la conception et les capacités de la marine japonaise ont été recréées de la manière la plus authentique possible.

 

 

Le Yugumo, par exemple, est équipé de huit tubes lance-torpilles répartis dans deux tourelles quadruples situées au centre du navire, permettant au joueur de lancer ces armes dévastatrices des deux côtés.

Après la publication de la mise à jour 1.89, tous les joueurs pourront accéder aux tests bêta des navires japonais en effectuant des tâches dans War Thunder. L'accès est également possible via l'achat d'un des packs en pré-commande contenant un navire japonais premium, une somme en devise premium, plusieurs jours de premium, ainsi qu'un titre de joueur et une décalcomanie de véhicule uniques.

L'un des packs de pré-commande comprendra le bateau de patrouille moderne PG-02 (rang II), tandis que l'autre comprendra le destroyer Kiyoshimo (rang III) de la Seconde Guerre mondiale.

Le lancement de la marine japonaise marquera également une autre première dans le jeu: l’introduction des croiseurs lourds. Plus d'informations à ce sujet, ainsi que sur les autres nouvelles fonctionnalités de la prochaine mise à jour, seront disponibles sur le site Web de War Thunder au cours des prochaines semaines.

Note: 0.00 (0 votes) - Noter cet article -




Autres articles
7/12/2022 15:00:00 - Mato Anomalies : RPG dystropique, mars 2023
7/12/2022 14:00:00 - Atelier Ryza 3: Alchemist of the End & the Secret Key
7/12/2022 13:00:00 - Quantification des risques de cybersécurité : mode ou innovation??
5/12/2022 15:00:00 - Dead Island 2 : Un Showcase et des infos.
5/12/2022 14:00:00 - La 5G revient : de nouveaux défis pour les organisations
5/12/2022 13:00:00 - Piratage de LastPass : Commentaires et conseils
5/12/2022 12:00:00 - Trilogie de "Lawyers à la dérive" de Nicholas Beaulieu : Aperçu.
2/12/2022 15:00:00 - Two Point Campus: Académie Spatiale, 6 décembre !
2/12/2022 14:00:00 - ONLYOFFICE Docs : en tant que service en Cloud
2/12/2022 13:00:00 - Cybersécurité : les tendances qui marqueront 2023.

Les commentaires appartiennent à leurs auteurs. Nous ne sommes pas responsables de leur contenu.



Facebook
facebook
Bitdefender



Bitdefender

Pocketalk
Arlo





© 2008 info-utiles.fr - Tous droits réservés  |  hébergé par www.iloclic.com   - règles de confidentialité