Enregistrez-vous sur www.info-utiles.fr    Connexion
    
Menu principal
Navigation dans les sujets
Arlo

Jeux Vidéo : TerraFormers : Un aperçu de l’accès anticipé sur PC.
Posté par JerryG le 11/7/2022 15:00:00 Articles du même auteur



Depuis quelque temps, les accès anticipés pullulent sur la planète jeux, alors je me suis aventuré dans le genre « City-Builders » que j'affectionne tout particulièrement, aussi voici TerraFormers, un jeu de construction et gestion de ville sur la planète rouge.

Avant de vous embarquer en tant que leader de missions (vous devrez changer souvent le chef de meute) autant le faire avec des moyens, on ne part pas à la guerre avec la fleur au fusil, il faut des ressources de départ pour installer une colonie dans un confort appréciable, sous peine de sanctions.

 



TerraFormers vous embarque une nouvelle fois sur Mars, ici la partie STR n’a pas été oubliée et c’est le charisme des différents leaders qui se succèderont à la présidence de la planète qui tracera les voies de l’implantation d’une colonie d’humains en terraformant la planète.

Il vous faudra donc faire des choix, allouer les ressources embarquées et à développer pour la bonne marche de la fourmilière, imposer vos priorités et votre méthode de management.

TerraFormers se joue au « tour par tour », ainsi chacune de vos décisions auront un impact sur l’avenir de votre implantation, sachez que tous les 10 tours de cadran, votre colonie évoluera dans un continuum spatiotemps de 40 ans.

Vous choisirez donc votre leader de départ en fonction de son CV (expérience, qualités, spécialités, histoire personnelle, etc.), ceci étant comme je l’écrivais ci-dessus, votre leader de départ sera à la retraite (cycle de vie de 40 ans), alors que la tache reste immense, d’où le changement de chef au bout de cette période de 10 tours martiens.

 



La terraformation ne s’improvise pas, il faut respecter le protocole, vous devrez vous préoccuper de la température ambiante, du niveau d’oxygène, du niveau d’eau et de la densité de l’atmosphère, sans oublier le fait qu’il faudra loger, nourrir, soigner, rechercher des technologies, faire du commerce avec la station orbitale, etc.

Autant le dire, vous serez au four, au moulin et au magasin, la tache qui vous attend se veut immense, vous devrez mener une véritable guerre contre le temps afin d’implanter votre colonie.

« Chaque chose en son temps » me disait mon maître, alors choisissez votre point de départ (imposé ici) pour y établir votre capitale en partant avec un maximum de ressources, tant en vivres qu’en matériaux de base, l’installation sur Mars demande du temps.

Avant tout, vous devrez bâtir votre ville avec ses infrastructures et piloter conjointement une exploration de votre environnement, afin de mettre en évidence les ressources naturelles de portions de secteur et les exploiter pour votre compte, en cas de surplus, vous pourrez commercer avec la station orbitale.

 



Mars se divise en de nombreux secteurs qu’il vous faudra explorer, exploiter afin de vous étendre sur la planète rouge en des carrefours de points d’intérêt où la colonisation sera possible, ainsi, telle une araignée tissant sa toile, les différents leaders se succédant à la tête de la colonie, contribueront au développement habitable de la planète.

Certains embranchements pourront accueillir l’implantation de villes nouvelles, avec des ressources de départ, issues de la capitale.

Pour implanter votre ville et ses structures, vous devrez faire place nette de votre environnement et débloquant le passage où des amas rocheux trônent en maître moribonds.

Chaque implantation de structure n’a pas a être reliée par une route, les liaisons s’effectuant par des espèces de tunnels et vous serez libre de l’emplacement des structures, mais cela vous coûtera en ressources, alors imaginez le plan de votre ville avant tout travail.

 



Vous êtes le leader, donc vous avez des impératifs à respecter (c’est le Projet Global pour l’humanité), il vous sera donc nécessaire d’équilibrer vos besoins en tenant compte aussi des besoins de vos oies, veillez à rendre les bâtiments adjacents, car ils génèrent des bonus pour votre ville.

Par exemple, un parc sera apprécié par les colons confinés dans leurs structures à bulle, qui vous apporteront leur soutien, à défaut, évitez d’installer les habitations et les cultures à proximité d’une centrale nucléaire, cela fait désordre.

Dans un premier temps, toutes vos constructions seront sous bulle, il n’y a pas d’atmosphère sur Mars, ce sera au fil du temps, grâce à des recherches et à des investissements que vous pourrez créer une atmosphère respirable avec les centrales d’absorption de Co² et plus si affinité.

Pour finaliser votre projet, pour chaque début de phase, vous devrez choisir un projet parmi trois proposés, une espèce de STR combiné avec un set de cartes (1 par tour martien), nouveaux bâtiments entre autres ou branche de recherche pour la terraformation.

 



Chacune des cartes demande des ressources pour être validée, alors voyez plus loin que le bout de votre nez, ici on pense « macro-économie » et non « micro-économie », la première phase équivaut à engranger 300 points de progression.

Si le tutoriel se veut des plus minimalistes (nous sommes en accès anticipé), il vous suffira de passer le curseur de la souris sur cette barre d’avancement pour y dénicher des informations de développement et d’obtentions de points de confiance.

Si vous avez déjà joué à Surviving Mars ou à PlanetBase, TerraFormers applique l’échelle du temps qui passe, alors prenez votre mal en patience, tout se fait à la vitesse d’un escargot ayant tirer le frein à main, vous ne produirez qu’une poignée de points de par tour, alors c’est long.

Inutile de faire la course à la multiplication, cela n’aura aucune influence sur le développement, ici, il faut laisser le temps au temps pour enregistrer une évolution et sachez que mon maître me disait : « la patience est une vertu ».

 



TerraFormers s’inscrit dans une simulation à la Civilization, nécessitant d’avoir de solides notions de stratégie, car ici, il faut raisonner « macro-économie » et non « micro-économie » comme dans les City-Builders.

Le temps s’égraine au fil du passage des leaders et sous vos yeux émerveillés, la lente transformation de la planète mute comme par enchantement, en une myriade de couleurs, vous prenez alors conscience que vos décisions sur le long terme portent leur fruit comme un catalyseur.

Mars devient donc prête pour l’accueil de l’humanité, mais il vous restera encore beaucoup à faire pour voir enfin un humain respirer librement sur la planète rouge.

 

Note: 0.00 (0 votes) - Noter cet article -




Autres articles
12/2/2024 15:00:00 - Unter a Rock : Survie en Open-World.
12/2/2024 14:00:00 - Les attaques DDoS contre la Pologne montent en flèche
12/2/2024 13:00:00 - La vulnérabilité, facteur de risque pour la Saint-Valentin
9/2/2024 15:00:00 - Ghostrunner 2 ! MàJ du nouvel an chinois.
9/2/2024 13:00:00 - Les entreprises paient des millions en rançons,
8/2/2024 15:00:00 - Néon Blood : JRPG Graphic adventure.
7/2/2024 15:00:00 - The Bustling World, un RPG en monde ouvert
7/2/2024 14:00:00 - L’ERP, réussir sa transformation digitale en 2024
7/2/2024 13:00:00 - La visibilité en temps réel pour lutter contre les attaques DDoS
5/2/2024 15:00:00 - Halo Infinite : La nouvelle opération Spirit of Fire

Les commentaires appartiennent à leurs auteurs. Nous ne sommes pas responsables de leur contenu.



Facebook
facebook
Bitdefender



Bitdefender

Pocketalk
Arlo





© 2008 info-utiles.fr - Tous droits réservés  |  hébergé par www.iloclic.com   - règles de confidentialité