Enregistrez-vous sur www.info-utiles.fr    Connexion
    
Menu principal
Navigation dans les sujets
Arlo

Jeux Vidéo : Harvestella : RPG de simulation de vie, test PC
Posté par JerryG le 9/11/2022 15:00:00 Articles du même auteur



Le nouveau titre de Square Enix, risque bien de séduire les petits et les grands, en effet, Harvestella mixe joyeusement le caractère guerrier de Final Fantasy et la douceur d’Animal Crossing, mais que l’on ne s’y trompe pas, le mal rode et les combats présents.

Harvestella se classe dans le genre RPG avec une bonne dose de simulation de vie, une espèce de JDR avec une bonne louche de survie, alors avant qu’il ne soit trop tard, vous pouvez profiter de la vie quotidienne, tisser des liens de socialité et vous aventurer dans le monde fantastique d’Harvestella où la beauté resplendit tout au long des quatre saisons.

 



Mais sachez que vous ne pourrez pas outrepasser le schéma voulu par les développeurs, ainsi vous devrez mener conjointement, agriculture, développement des relations et entreprendre la conquête du monde, sans oublier de vous nourrir et de dormir, sous peine de Ko !.

Profitez pleinement de la vie en vous adonnant à l’agriculture, faites pousser légumes et fruits en tout genre afin de cuisiner de délicieux repas, élevez du bétail pour la viande et posez vos lignes dans le lac afin d’y amasser poissons et crustacés.

Explorez les différents villages d’Harvestella, comme la ville de Nemea, où les cerisiers restent en fleurs toute l'année, ou comme Shatolla, la ville côtière aux nombreux bars animés, sans oublier Le village d’origine, Lèthe, magnifique quelle que soit la saison et la capitale sacrée d’Argène, qui croule sous la neige.

Partez la fleur au fusil pour découvrir le monde, mais n’oublier pas de vous y préparer avant, forgez-vous armes et bagages, étudiez les techniques de combats, développez vos compétences et trucidez les monstres qui entravent votre ascension.

 



Mais avant de goutter aux délices merveilleux du monde d’Harvestella, il vous faudra créer votre personnage, outre le genre masculin et féminin, Square Enix surfe sur la mode du moment et offre le genre « non-binaire » au cas où certains hésiteraient.

Quant à la création de votre personnage, le minimum syndical a été choisi, d’ailleurs, plus Weight Watcher que Weight Watcher, tu meures comme on dit.
Couleur de la peau, des yeux, et un patronyme, vous voici tout beau, tout neuf, vous êtes fin prêt pour vous aventurer dans l’univers d’Harvestella.

Vous vous réveillez alors que le « Quietus » fait des ravages, chaque changement de saisons apporte son lot de cette calamité qui éradique tout sur son passage, il vous faudra donc en savoir davantage afin d’apporter votre solution au phénomène cyclique d’Harvestella.

Le quietus ravage les cultures et empoisonne les habitants de la région, il faut donc rester cloitré chez soi afin d’éviter le pire, mais ce n’est pas la solution, d’autant plus qu’au fil du temps et des saisons, le quietus devient de plus en plus puissant.

 



Vous voici donc au sein du maelstrom, c’est à vous que revient la délicate tâche de rendre son harmonie à Harvestella, mais attention si Harvestella séduit par son charme, ne vous laissez pas surprendre par l’écoulement du temps.

En effet, le cycle jour et nuit influence votre devenir, ainsi, le temps s‘égraine chaque jour, du matin à minuit. Vous pouvez vaquer à vos obligations, vous êtes libre d'effectuer vos activités quotidiennes, et ce au rythme des saisons, mais attention, le temps s’écoule inexorablement à la vitesse d’un cheval au galop..

Le cycle de chacune des saisons dure un mois de temps, du printemps à l'été, en passant par l'automne et l'hiver, évidemment chaque saison apporte son lot de cultures possibles, il vous faudra en tenir compte, cultivez vos ressources en fonction de la saison.

Dans vos champs, vous pouvez faire pousser des légumes, des céréales et des fruits qui correspondent à la saison, plantez, arroser et en une nuit, votre production agricole ravirait les écologistes.

 



Une fois que vous avez récolté vos ressources alimentaires, vous pouvez les vendre pour de l'argent ou les utiliser comme ingrédients dans la cuisine.

Harvestella met l’accent sur le développement de la vie quotidienne d’un village, comme nouvel arrivant, vous ne ferez pas exception, il faudra vous installer, travailler, commercer, etc.

Le maire du village vous donnera vos premières graines à planter et vous aurez même droit à un terrain, bon ce ne sera pas la panacée, mais comme me disait mon maitre, « à cheval donné, on ne regarde pas le mors! »

Un phénomène extra-terrestre va perturber la vie paisible du petit village et évidemment, vous allez prendre les devants afin de résoudre cette énigme Alien.

Vous devrez donc vous partager entre le four, le moulin et le magasin, biner, planter, arroser, partir à la découverte du monde pour y amasser les ressources inexistantes dans le village, afin de vous façonner des outils d’agriculture et satisfaire aux quêtes secondaires.

 



Bien sûr il y a des endroits propices à la culture et à l’irrigation, c’est au fur et à mesure de l’écoulement du temps que vous opterez pour des champs spécifiques pour y adapter vos cultures.

A défaut de vendre vos récoltes, vous pourrez vous adonner à la restauration en cuisinant vos propres recettes si le cœur vous en dit, d’ailleurs dans votre périple, les PnJ vous demanderont de leur concocter des petits plats, alors ne négliger pas les diverses formations.

De ces plats délicieux et succulents, vous en tirerez bonus et récompenses, comme de l’argent bien sûr, mais aussi de nouvelles recettes pour boucler la boucle.

Votre arrivée remarquée dans la communauté vous a fait bénéficier d’une maison pour vous y reposer, mais elle servira aussi de QG pour la préparation de vos missions, car il vous faudra collaborer avec vos alliés, afin de surmonter les obstacles et de trouver le pourquoi du comment du Quietus.

Petit à petit, votre maison s’enrichira de disposition comme un établi, où vous pourrez vous adonner au « Craft » afin de renforcer vos équipements, mais à défaut, il y a un forgeron dans le village, une auberge, une espèce de bazar, vous devriez y trouver votre bonheur.

 



Utilisez la carte du monde (baignant dans un flou artistique), pour vous rendre plus rapidement sur les lieux de l’action, mais sachez que plus vous vous éloignez de votre maison et plus vous devrez faire des allés/retour pour recharger vos batteries, car le temps s’écoule vite, très vite.

Lors de vos escapades, vous ferez des rencontres, Shrika, une missionnaire en quête d'une nouvelle foi. Heine, un gentilhomme mécanicien et arrogant. Azir, un descendant des oracles du vent. Aria, une étrange fille qui dit venir du futur.

Apportez-leur votre aide, jouez le bon samaritain ou passez votre chemin, à vous de faire des choix, mais bon, bien que vous pouvez choisir une option dans les dialogues, le script vous guidera par la main.

Résolvez le mystère du quietus, rétablissez l’harmonie au sein d’Harvestella sera votre but ultime, le chemin vous mènera aux Lumicycles, les quatre cristaux géants régissant les saisons.

 



Lors de vos excursions, les ennemis ne manqueront pas de venir vous asticoter, et certains d’entre-eux seront difficiles à vaincre, alors, prévoyez vos promenades.

Ainsi en cuisinant vos récoltes, vous emporterez avec vous des denrées ou des plats vous faisant regagner des PV, voire même des améliorations éphémères de vos caractéristiques.

Vous pourrez aussi alterner entre diverses classes, passer de guerrier armé d’une épée, à Marcheur de l’Ombre et ses lames jumelées, ou opter pour le Mage dont les attaques magiques serviront votre dessein.

Harvestella nous entraîne dans un monde enchanteur, tout mignon avec des mini-personnages charismatiques (Cres), et faisant preuve d’empathie, prêt à aider son prochain.

Entre agriculture, élevage, négoce et partie de chasse et de combats dans votre exploration, vous serez toujours bercé par une musique d’ambiance des plus transcendantales, qui quelque fois risque de vous prendre aux tripes.

 



Même si les personnages semblent désuets, les arrières plans restent de toute beauté et chaque saison apporte son lot de magnificence, que cela mérite un instant de contemplation abyssale.

Harvestella englobe plusieurs genres, du Sim-City au RPG en passant par l’artisanat et le négoce, une grande ambition de la part de Square Enix, plutôt réussit qui trouve son public parmi le plus divers.(de 6 à 106 ans).

On espère un chapitre 2, qui ajouterait surtout une souple dans le GamePlay et une plus grande liberté d'exploration sans être tenu par un chronometre.

 

Note: 0.00 (0 votes) - Noter cet article -




Autres articles
30/1/2023 15:00:00 - ArcheAge: Unchained : Nouveau serveur
30/1/2023 14:00:00 - Wantless : RPG tactique, une démo gratuite.
30/1/2023 13:00:00 - ChatGPT : Un outil de cybercriminalité.?
27/1/2023 15:00:00 - World War Z : Aftermath : Le mode Horde XXL
27/1/2023 14:00:00 - Football Manager 2023 Console : 1er février, PlayStation 5
27/1/2023 13:00:00 - AOC série P3 : Webcam à reconnaissance faciale, station USB-C
25/1/2023 15:00:00 - Transition agroécologique et grandes cultures !
25/1/2023 14:00:00 - Les assurances cyber sont-elles toujours viables en 2023
25/1/2023 13:00:00 - Le Cloud Computing : quels sont ses risques ?
23/1/2023 15:00:00 - Transport Fever 2 : Deluxe Edition, 9 mars sur PC, Mac et Linux/Steam OS

Les commentaires appartiennent à leurs auteurs. Nous ne sommes pas responsables de leur contenu.



Facebook
facebook
Bitdefender



Bitdefender

Pocketalk
Arlo





© 2008 info-utiles.fr - Tous droits réservés  |  hébergé par www.iloclic.com   - règles de confidentialité