Enregistrez-vous sur www.info-utiles.fr    Connexion
    
Menu principal
Navigation dans les sujets
Arlo

Insolite : Insolite : 84% des gens conservent des peurs irrationnelles
Posté par JPilo le 2/7/2013 13:30:00 Articles du mĂŞme auteur

Les peurs irrationnelles, qui vont de l'utilisation de la machine à café à la découverte d'un objet cassé au bureau en passant par se tromper de vêtements pour aller travailler empêchent le pays de dormir et les citoyens d'être efficaces, d'après la nouvelle enquête très insolite commandée par Mozy par EMC, le fournisseur de confiance mondialement reconnu de sauvegardes et d'accès au Cloud.



8% des gens pensent même que le photocopieur de leur bureau va les attraper.

L'espace de travail est une couveuse à angoisses que les sondés eux-mêmes considèrent irrationnelles. Près d'une personne sur quatre (25%) a admis être anxieux inutilement à l'idée d'envoyer un email sensible à la mauvaise personne, alors que 23% redoutent d'être licenciés alors qu'il n'y a aucune raison pour le justifier. Un sondé sur 5 a peur qu'on « découvre » qu'il n'est pas compétent dans son travail (19%) et 21% craignent d'ouvrir un site web inapproprié pendant une recherche banale sur Internet au travail.

Ces peurs irrationnelles au travail affectent de nombreuses personnes dans leur travail quotidien - 68% admettent avoir préféré ne pas faire quelque chose par crainte que cela se révèle plus compliqué que prévu. Cela les maintient, ainsi que leurs entreprises, dans un climat anxiogène les empêchant de bénéficier de nouvelles technologies, comme le Cloud, alors que ce genre d'outils pourrait les amener à la pointe.



« Un peu de scepticisme sain envers des activités qui pourraient se révéler dangereuses et l'envie de ne pas faire d'erreurs n'ont jamais fait de mal, mais quand cela devient une angoisse inhibitrice ou une fuite de la nouveauté systématique en dépit du bons sens, alors cela devient un problème, » déclare Claire Galbois-Alcaix, directrice marketing chez Mozy EMEA.

En revanche, la crainte d'être remplacé par la technologie n'est pas aussi importante que l'on pourrait le croire, près de deux tiers (63%) des gens n'imaginant pas que les avancées technologiques puissent leur faire perdre leur emploi.

Les gens ne sont pas inquiets qu'envers leur travail - près de la moitié (48%) vivent dans la peur que quelque chose arrive à un membre de leur famille, 27% sont terrifiés à l'idée de s'exprimer en public, un quart craint d'être rejeté et un sur cinq a la phobie des serpents et des araignées.

Innovations marquantes

Quand on leur demande quelles peurs auraient le plus affecté le cours de l'histoire si elles n'avaient pas été surmontées, 29% répondent que c'était que la crainte que les téléphones mobiles fassent fondre leur cerveau, près d'un cinquième pense que c'était la croyance populaire que les toilettes chez soi répandraient des maladies, tandis qu'un sur huit (13%) estime que c'était la peur que les gens ne sortent plus de chez eux s'ils avaient le téléphone.

En réalité, nombreux sont ceux (44%) qui pensent que l'ordinateur a eu le plus grand impact sur nos vies, avec d'autres inventions récentes comme Internet (36%) et les téléphones mobiles (25%). L'ordinateur récolte même deux fois plus de voix (20%) que les antibiotiques et neuf fois plus (6%) que la machine à vapeur. Même la roue, souvent considérée comme la plus grande invention de tous les temps, ne peut se mesurer aux avancées technologiques avec seulement 14% de réponses favorables, ce qui montre à quel point les consommateurs vivent dans le monde actuel.

41% des gens pensent que dans un futur proche, nous ne craindrons plus de téléphoner pendant les vols aujourd'hui censés être perturbés par des interférences avec les instruments de bord, ou d'utiliser nos cartes de crédit pour commander en ligne à cause des risques de sécurité. Un tiers des réponses indique qu'il ne faudra plus attendre longtemps avant que les gens se moquent du fait d'avoir peur de stocker des fichiers dans le Cloud.



« Les peurs irrationnelles ont toujours guidé nos actions tout au long de l'histoire et auraient pu considérablement freiner la modernisation du monde si elles n'avaient pas été surmontées, » affirme Claire Glabois-Alcaix, directrice marketing chez Mozy. « Par exemple, nombreux sont ceux qui considéraient la médecine comme de la sorcellerie, ou étaient terrifiés par l'idée de pouvoir naviguer jusqu'au bout du monde, ou encore croyaient qu'envoyer des humains en orbite pourraient leur causer la « folie de l'espace ». Heureusement, ces mythes ont été dissipés. Nous pensons que dans le futur, ce sera également le cas pour de nombreuses technologies modernes que certains voient encore avec un œil suspicieux aujourd'hui. »

Alors que des services Cloud comme la messagerie vocale des téléphones mobiles ou les webmails font partie de la vie de la plupart des américains, et que le sondage ait été rempli à l'aide d'une application dans le Cloud, 46% des gens assurent qu'ils n'utilisent aucun service Cloud dans leur vie. Cela souligne à quel point les gens ne savent pas ce que « le Cloud » désigne réellement et qu'ils ont finalement peur de l'inconnu.

Il est intéressant de constater que les gens estiment que les mesures de sécurité à mettre en place être rassurés sur la sécurité de leurs données comme leurs photos, documents et vidéos personnes au sein d'un environnement Cloud sont sensiblement les mêmes qu'à leur domicile - malgré le fait qu'elles soient rarement appliquées dans la majorité des maisons. Le chiffrement arrive en tête de liste avec 55% de répondants affirmant qu'il est nécessaire pour protéger les données au domicile et 44% déclarant qu'un mot de passe qu'ils sont les seuls à connaître est requis pour des services Cloud. Ils sont plus nombreux (38%) à considérer qu'une alarme est nécessaire pour protéger son domicile que pour protéger un site hébergeant un Cloud (31%). Plus surprenant, 13% des sondés estiment que leurs données personnelles ne seraient réellement protégées chez eux qu'avec un scanner rétinien, alors qu'ils sont à peine plus (17%) à penser que c'est indispensable pour protéger l'accès aux données d'un environnement Cloud.



Les peurs irrationnelles au travail impactent l'économie

La peur d'expérimenter de nouvelles choses au travail est institutionnalisée - près d'un cinquième (17%) des sondés déclarent que leur société n'encourage pas l'innovation et, probablement en conséquence, plus d'un tiers (35%) n'a jamais soumis aucune idée dans son travail. Seulement 15% disent avoir eu une idée qui a été mise en pratique, et 24% de ces idées sont repoussées si tard par les départements informatiques qu'elles ne génèrent aucun bénéfice. Une large partie des sondés (58%) estime que ces craintes au sein des entreprises proviennent de leur management.

« L'enquête démontre qu'Internet et les technologies sont considérés comme des ressources très précieuses, mais nombreux sont ceux qui craignent de les exploiter à fond pour permettre de faire une réelle différence dans leur travail, » affirme Claire Galbois-Alcaix. « Ce n'est pas la peur d'être remplacé par la technologie, mais plutôt de sembler inutile ou d'être simplement d'être restreint par les règlements. Il apparait souvent que les managers au travail limitent leurs employés, ce qui étouffe le potentiel des entreprises et de leur personnel à cause de craintes et de doutes. Pour maximiser nos opportunités, nous devons remettre en question les vieilles conceptions non fondées à propos des risques et des avantages des technologies de stockage et de collaboration dans le Cloud afin de profiter de nouvelles opportunités en ligne. »

Autres chiffres clés

• Il suffit d'une réduction de 24% du prix pour que les consommateurs dépassent leurs craintes et utilisent des services en ligne qui les effrayaient

• Seulement six pourcents des consommateurs pensent qu'ils prennent le plus de risque en adoptant des innovations - mais 62% déclarent qu'ils n'exploitent ces innovations que dans leur vie personnelle

• Les enfants et Internet génèrent plus d'innovations à la maison que maman et papa

• Le cancer, une maladie dans leur famille et la maladie d'Alzheimer sont les trois choses que les consommateurs redoutent le plus.

Note: 1.00 (1 vote) - Noter cet article -




Autres articles
30/1/2023 15:00:00 - ArcheAge: Unchained : Nouveau serveur
30/1/2023 14:00:00 - Wantless : RPG tactique, une démo gratuite.
30/1/2023 13:00:00 - ChatGPT : Un outil de cybercriminalité.?
27/1/2023 15:00:00 - World War Z : Aftermath : Le mode Horde XXL
27/1/2023 14:00:00 - Football Manager 2023 Console : 1er février, PlayStation 5
27/1/2023 13:00:00 - AOC série P3 : Webcam à reconnaissance faciale, station USB-C
25/1/2023 15:00:00 - Transition agroécologique et grandes cultures !
25/1/2023 14:00:00 - Les assurances cyber sont-elles toujours viables en 2023
25/1/2023 13:00:00 - Le Cloud Computing : quels sont ses risques ?
23/1/2023 15:00:00 - Transport Fever 2 : Deluxe Edition, 9 mars sur PC, Mac et Linux/Steam OS

Les commentaires appartiennent à leurs auteurs. Nous ne sommes pas responsables de leur contenu.



Facebook
facebook
Bitdefender



Bitdefender

Pocketalk
Arlo





© 2008 info-utiles.fr - Tous droits rĂ©servĂ©s  |  hĂ©bergĂ© par www.iloclic.com   - règles de confidentialitĂ©