La Franche Comté choisit McKesson et HP pour déployer son PACS Régional

Date 9/2/2010 15:00:00 | Sujet : Info

A l’issue d’un appel d’offres lancé en 2009, le GCS Emosist vient de sélectionner les sociétés McKesson et HP pour mettre en place un PACS Régional hébergé sur le Datacenter du GCS devenant ainsi la première région française à déployer un projet d’une telle envergure.


La solution de PACS Horizon Medical Imaging (HMI) de McKesson, suite logicielle de gestion des images médicales, n°1 sur le marché Nord Américain et la solution HP MAS (Medical Archive Solution), développée par HP Software, seront installées sur le Datacenter Emosist pour proposer un service Régional de PACS et d’Archives à l’ensemble des établissements de la région ainsi qu’aux cabinets de radiologie privés.

Le projet se déroulera en trois phases :


1- La première concernera l’initialisation du PACS Régional en installant les solutions HMI et MAS sur le Datacenter d’Emosist. Le serveur de rapprochement (IdeoIdentity) et l’annuaire d’authentification (Ideodirectory), développés par la société Sqli et déjà utilisés par la plate-forme régionale Franche Comté, seront intégrés au PACS Régional dans le cadre du projet. Les deux premiers sites connectés au PACS Régional seront le CHU de Besançon et le CH de Pontarlier. Ces établissements, disposant déjà d’un PACS local (PACS HMI McKesson pour Pontarlier), utiliseront le PACS Régional pour l’externalisation de leurs images archivées. Le troisième établissement connecté sera le CH de Gray qui bénéficiera de l’ensemble des fonctionnalités du PACS Régional (interprétation, post-traitement, stockage, archivage).

2- La deuxième phase ouvrira l’accès aux autres hôpitaux de la région qui, en fonction de leur existant, s’intégreront aux services de PACS, de partage d’information ou à l’archivage (CHI de la Haute-Saône, CH Lons-Le-Saunier, CH de Belfort/Montbéliard, CH de Dole, CH de St Claude, CH de Champagnole).

3- Enfin, la dernière phase permettra l’extension du service aux cliniques privées.

Ce projet permettra de proposer un service aussi bien aux sites ne disposant pas de solution PACS qu’aux sites déjà équipés d’un PACS local et souhaitant externaliser leur archivage. Les établissements adhérents au programme bénéficieront d’un service PACS en s’affranchissant des coûts de mise en place et de maintien d’une lourde infrastructure technique en local. A terme près de 500 000 examens annuels seront traités par le PACS Régional qui a également pour objectif d’offrir à la médecine de ville l’accès au dossier radiologique de Franche Comté.

L’archivage régional long terme est garanti par la solution MAS d’HP Software, conçue spécifiquement pour l’archivage d’imagerie médicale. Outre sa capacité à préserver l’intégrité des données médicales, la solution offre toutes les garanties en termes de performance et d’évolutivité grâce à son architecture en grille. Cette solution permet, de façon sécurisée et efficace, le traitement de documents provenant de multiples applications PACS, dont l’application HMI de McKesson. La réplication locale des données garantit, quant à elle, l’entière protection et la disponibilité de ces données critiques.

L’ARH Franche Comté, sous l’impulsion de son Directeur Patrice Blémont, a souhaité favoriser le partage et l’archivage régional de l’imagerie médicale. Les bénéfices fonctionnels attendus sont d’ordre qualitatif. L’ensemble des personnels autorisés peuvent accéder, partager facilement les images et comptes-rendus de leurs patients dans toute la région et ce, sans besoin systématique de reproduire les examens. Les bénéfices financiers sont également prévus. En effet, la mise en place du PACS Régional va permettre de réaliser une économie estimée entre 30 et 50% sur l’investissement avec un retour sur investissement à la fois direct (accès facilité aux examens et comptes-rendus, économie de films, mutualisation de l’infrastructure) mais aussi indirects (déplacements restreints des patients induisant des gains de temps).





« Lors de notre choix, nous avons privilégié la solution McKesson-HP comme étant l’association de deux composants complémentaires qui, chacun dans leur domaine, nous garantissait une réponse fiable à nos exigences. La diffusion actuelle de la solution McKesson associée à une architecture couvrant les deux modèles de déploiement de notre projet a convaincu le groupe de travail chargé de piloter ce programme de la pertinence de ce choix. Pour l’archivage, le caractère évolutif de la solution HP MAS a été déterminant dans un projet qui par nature se doit d’être pérenne et « tout terrain ». Enfin, la présence de la société Sqli dans la réponse nous garantissait l’intégration de ces composants dans les processus de partage d’informations médicales déjà en place mais aussi à venir. » souligne Bruno Grossin, Directeur du GCS Emosist.

Ce projet permet à McKesson de déployer en France une solution déjà mise en oeuvre au Québec, où la plus grande plate-forme mutualisée francophone au monde a été installée en 2008. Sur ce projet, plus de 6 millions d’examens sont produits annuellement et partagés par 43 nouveaux PACS McKesson sur un total de 95 PACS interconnectés. Avec son expérience et son positionnement unique sur le marché, McKesson est le choix le plus sûr pour répondre aux défis de la mutualisation et du partage d’images médicales au niveau d’une future Communauté Hospitalière de Territoire (CHT) ou d’une région entière.





Cet article provient de info utiles
https://www.info-utiles.fr

L'adresse de cet article est :
https://www.info-utiles.fr/modules/news/article.php?storyid=3132