Enregistrez-vous sur www.info-utiles.fr    Connexion
    
Menu principal
Navigation dans les sujets

Suite Bureautique : In Memory : une révolution dans le monde des bases de données
Posté par JPilo le 13/11/2014 13:00:00 Articles du même auteur

Lors du salon Oracle Open World qui s'est tenu à San Francisco ce mois d'octobre, il a été rappelé à plusieurs occasions la fonctionnalité "In-Memory" développée par Oracle pour permettre de stocker en mémoire le contenu d'une colonne compressée.



Habituellement, les données d'une base de données relationnelle sont stockées au format "ligne". Cela est pertinent et efficace lorsque l'on travaille sur quelques lignes qui ont beaucoup de colonnes, par exemple lorsque l'on recherche les informations (nom, prénom, adresse, téléphone, e-mail, etc.) d'un client dont on connaît le numéro d'abonné.

D’autres requêtes, en revanche, traitent beaucoup de volume, mais concernent peu de colonnes. Par exemple, "quelle est la somme des ventes par pays". Cela correspond davantage à du décisionnel, dans des environnements de Data Warehousing.

 

 

 

 

 

 

 



Dans ce cas, ne pas aborder le sujet au niveau des lignes, mais au niveau de la colonne est beaucoup plus pertinent. D'autant plus qu'avec les taux de compression envisagés (et généralement constatés, car on a souvent assez peu de valeurs distinctes dans certaines de ces colonnes), cela permet d'obtenir des performances spectaculaires sur ces requêtes de type DWH.

On peut même imaginer n'allouer qu'une zone de 10 Go supplémentaires en mémoire pour y stocker quelques colonnes, là où il n'aurait jamais été envisageable de placer la table entière qui occupe par exemple 100 Go. Le stockage en colonne évacue ainsi les données inutiles et la compression participe à la facilité de monter en mémoire des éléments qui n’auraient pas tenu jusqu’à présent.

Pour aller encore plus loin, comme les requêtes de ce type s'en trouvent énormément accélérées, il n'est plus nécessaire de s'appuyer sur des indexes créés spécialement pour cette utilisation. Cela signifie qu'en plus d'accélérer considérablement les requêtes de DWH, la partie transactionnelle peut elle aussi être allégée par le fait que de nombreux index destinés au DWH deviennent inutiles et peuvent être détruits.

Les mises à jour profitent ainsi de la réduction du nombre d'index pour devenir elles aussi plus rapides. Voilà bien des atouts pour envisager sérieusement que "In-Memory" soit une petite révolution qui devrait fortement faire parler d’elle dans les prochains mois. Un sujet à suivre de près pour les professionnels de la gestion des bases de données, dit Cédrick BALESTRO, Directeur Technique de D.side Software.

Note: 0.00 (0 votes) - Noter cet article -




Autres articles
26/7/2019 12:00:00 - vacances!
18/7/2019 15:00:00 - MXGP-2019 : Trailer et nouveautés.
18/7/2019 14:30:00 - Un siège parfaitement adapté aux Gamers
18/7/2019 14:00:00 - GloomHaven : Accès anticipé et trailer de lancement
18/7/2019 13:30:00 - Des applications du Google-Play-Store traquent les utilisateurs.
17/7/2019 15:00:00 - Where the Water Tastes Like Wine : Aventure Underground.
17/7/2019 14:30:00 - En Vacances : Quelques conseils pour plus de sécurité
17/7/2019 14:00:00 - Train Sim World 2020 : 15.08 sur PC et consoles.
17/7/2019 13:30:00 - Next-Gen et sécurité : Les Français(es), bons élèves ou non ?
16/7/2019 15:00:00 - Trine: Ultimate Collection : PC, consoles et Switch cet automne

Les commentaires appartiennent à leurs auteurs. Nous ne sommes pas responsables de leur contenu.



Facebook
facebook
Bitdefender



www.bitdefender.fr

Bitdefender






© 2008 info-utiles.fr - Tous droits réservés  |  hébergé par www.iloclic.com   - règles de confidentialité