Enregistrez-vous sur www.info-utiles.fr    Connexion
    
Menu principal
Navigation dans les sujets

Dossier : LG-Q6 le smartphone des "Millenials".
Posté par JerryG le 24/10/2017 12:00:00 Articles du même auteur

Alors que je jouais encore les courgettes sur les plages françaises, LG Electronics, « LG » pour les intimes, annonçait la commercialisation mondiale et française de son nouveau smartphone LG Q6.

 



Si certaines qualités demeurent chez moi intransigeantes, comme l’Amitié, l’Amour, l’Honnêteté, la Fidélité, en matière de Next-Gen, je suis un papillon numérique, un boulimique d’innovation, en un mot : un Gargantua des IoT.




Le smartphone LG-Q6 s’adresse donc avant tout aux « millénials ». Non, ce n’est pas une nouvelle espèce de Geeks, mais ce terme regroupe les personnes nées dans les années 1980 à 2001. Autant dire alors que je fais partie des antédiluviens, vu que je suis né 30 ans avant eux.

Mais que l’on ne s’y trompe pas, je possède moi-aussi des caractéristiques sociologiques et comportementales propres et nettes. Moi aussi je me promène avec mes écouteurs filaires et maintenant en ASFI autour du cou, mon smartphone dans la poche et ma montre connectée au poignet.

Et pour en terminer avec cette définition de « Millénial », je suis aussi sensible au marketing, je me définis aussi comme un « enfant » du millénaire, un Net-Génération (depuis 1975) ou un Digital-native, en quelque sorte.

 



Ce qui distingue avant tout ce LG-Q6, demeure dans son appartenance à sa nouvelle Classe, la « Série Q », 1er smartphone de la gamme à se doter de l'écran Full-Vision (comme son frère, leG6). Mais hormis cette qualité d’écran, l’attrait principal de cette nouvelle gamme « Q », est qu’elle dispose de la plupart des caractéristiques des « haut de gamme » recherchées par un utilisateur, pour un prix modéré.

Une espèce donc de smartphone haut de gamme avec un prix de gamme moyenne, un sur-classement si vous préférez, pour tant soit peu qu'il en donne plus et tienne ses promesses marketings.

Mais en matière de smartphone et sans exagérer en tombant dans l’excès des smartphones haut de gamme des iOS à plus de 1200€ et qui ne font pas plus que nos Androïd Haut de Gamme, le LG-Q6 s’échange pour un prix tout à fait compétitif, soit 350€ et le prix en matière de smartphone, cela compte quand même.

Cette série « Q » se décline pour tout à chacun, des plus raisonnables aux plus gourmands en matière de puissance et de stockage de « data », ainsi cette série comporte les Q6+, Q6 et Q6α, embarquant de 4 Go de Ram et de 64 Go de mémoire de masse, pour 3 Go de RAM et de 32 Go de stockage pour le deuxième et de 2 Go de RAM et de 16 Go de ROM pour le petit dernier qui semble lui-aussi séduire une certaine couche d’utilisateurs.

Avant tout, le LG-Q6 se fait remarquer par son Design, pas de fioriture, tout en élégance et en finesse, de par ses bords fins qui lui confère une excellente prise à une main. Je regrette néanmoins que la tendance actuelle des « crans incurvés n’ait pas été ici adoptée, je trouve que cela renforce le Design des smartphones.

 

 

Mais bon, cela n’engage que moi et cette absence ne nuit en rien à l’esthétique et à la fonctionnalité de ce LG.

Dans le passé, j’avais eu entre les mains un LG, le LG-G4, alors ma relation avec ce type de smartphone ne s’est pas ternie au fil du temps, au contraire, sur un smartphone j’apprécie la grandeur de son écran et j’aime les écrans géants.

Le LG-Q6 n’y échappe pas, non seulement c’est un écran en Full-Vision mais de taille respectable comme je les aime, soit un écran de 5.5 pouces au format 18/9, pour une résolution de 2160 x 1080 / 442ppi. A quoi cela sert un tel écran, et bien si vous êtes un adepte de la navigation sur YouTube, si vous jouez aux jeux sur mobile et si vous aimez le multitâches, alors, vous allez en être convaincu, il suffit de manipuler pour s’en rendre compte. C’est confort optimum assuré.

De plus de par sa conception, le squelette très fin du LG-Q6 permet l’optimisation de l’écran, pour ainsi dire, l’écran couvre tout le smartphone et c’est bonus, car à la prise en main, il n’y a pas de contacts intempestifs ou involontaires et indésirables.

Vous l’aurez compris, avec ses courbes harmonieusement arrondies, une intégration de l’appareil photographie sans débord, contribue au look du smartphone, dommage qu’un contrôle d’empreinte digitale n’a pas eu une petite place de choix pour cette série Q.

C’est presque un élémentaire de nos jours sur les smartphones milieu de gamme qui se prennent pour des grands. (Haut de gamme). Bon, ça aussi, cela n’engage que moi et n’est pas forcément un impératif chez les utilisateurs de smartphones.

Alors loin de moi de sombrer dans la paranoïa de la perte du smartphone, mais la reconnaissance par empreintes digitales (1 ou plusieurs doigts) et l’adjonction d’un sésame en complément d’un code SIM, comme un schéma de déverrouillage, contribuent à augmenter la sécurité de votre smartphone (perte, vol, etc.) et à faire un joli pied de nez aux voyous.

Sans en oublier la localisation au cas où.

Mais que l’on se rassure, ce LG-Q6 embarque des moyens de dissuasion très persuasifs, la reconnaissance faciale en natif apporte une excellente protection et le schéma de déverrouillage gestuel sont parties de mise sur ce smartphone.

Pour la reconnaissance faciale, cette fonctionnalité intrinsèque à LG permet donc de déverrouiller son smartphone plus facilement encore que les autres technologies de reconnaissance faciale existantes.

Au besoin vous pouvez crypter votre SD pour compléter la protection de votre LG-Q6, en fouillant dans les options de celui-ci, vous trouverez une pléthore de contrôles renforcés et de fonctionnalités d’utilisation plus utiles les unes que les autres et il faudra faire des choix sans sombrer dans l’excès et la psychose.

Car « trop de sécurité, tue la sécurité » comme me disait mon maître.

S nos smartphones savent toujours téléphoner, en quelques années, ils se sont enrichis en fonctionnalités, d’autant plus que certaines de celles-ci sont issues des technologies LG, comme l’excellente optique photographique qui permet de prendre des « selfies » avec un grand angle de 100°.

Ainsi, toute votre petite famille devrait tenir dans l’écran sans être aussi serré que dans une boite de sardines.

Toutefois, je ne sais pas pour vous, mais pour moi, la partie photographie demeure un indéniable sur un smartphone et doit se prétendre « luxueuse ». Je m’explique, car le Q6 n’a pas tout hérité du G6.

Et en matière de photographie, nous nous sommes habitués au luxe de la performance. Le Q6 ne fait pas mieux dans ce domaine et se contente d’un œil photographique de 13 Mpixels en arrière et 5 Mpixels à l’avant. Pas de « double optique ». Regrettable dans ce cas, à 350 € la bête, on pouvait s’attendre à avoir un peu plus que le minimum syndical.

Bien sûr, si vous vous contenter de prise de photo pour les stocker sur une SD ou sur le Cloud et que vous ne les éditez pas pour de grandes reproductions, alors le Q6 va vous aller comme un gant.

Si vous faites du portrait en grand format (1m²) vous vous rendez alors compte, surtout si vous prenez des photos dans des milieux un peu sombres. Gros bémol, si vous recevez des photos sur ce Q6, issues d'autres smartphones aliens, elles sont floues, comme si leur résolution avait été dégradée. Cela fait désordre vu que ce Q6 se veut plutôt classieux

La partie logicielle devrait vous rendre service, car l’interface UX 6.0 améliorée de l'appareil photo tire pleinement profit de son format 18:9 de l'écran FullVision. Le mode Square Camera permet plus facilement de « diviser votre écran en deux » ou de créer des collages photo en utilisant plusieurs images carrées.

Mais attention de ne pas tomber dans l’excès des effets, comme un contraste renforcé, ternirait quelque peu vos prises.

Mais l’on se rassurera là aussi, nous ne sommes pas des photographes professionnels et nos smartphones ne sont que des outils pratiques pour saisir l’instant magique d’une situation improbable avec un résultat plus ou moins satisfaisants. mais l'on en attend pas moins que les réceptions d'images soient claires et nettes, ce qui n'est pas le cas ici.

Les maniaques du grain devront ronger leur frein ou passer sur un modèle plus performant, le Q6 ne rend pas hommage à Niepce.

Car prendre une photo avec son smartphone n’est pas chose simple, surtout si l’on veut du résultat haute qualité. Évitez les zones d’ombre ou peu éclairées et retouchez systématiquement vos clichés, ils n’en seront que meilleurs.

Dans un contexte d’utilisation standard, l’optique photo du Q6 vous donnera satisfaction, mais ne chercher pas la perfection, sur ce modèle, elle n'existe pas, le résultat étant plutôt médiocre.

Si une résolution arrière, de 13 Mpixels, donne des résultats satisfaisants, l’œil avant se contente de 5 Mpixels, suffisant pour des « selfies », quoique l’on remarque de plus en plus de capteurs frontaux à 8 Mpixels. un manque à mon avis sur ce Q6 qui vaut son pesant de diamants sur la tête de Kate.

Sous son aspect longiligne et svelte, le LG-Q6, respire la santé, son squelette en aluminium lui confrère un état de grâce et dommage que le dos en plastique face un peu désordre au milieu de tant de « luxe ». Alors attention aux rayures et autres désagréments des plastiques.

Juno Cho, président de LG Electronics Mobile Communications Company, nous disait récemment :

« Le LG Q6 est un mélange de caractéristiques haut de gamme, de bonne performance et de prix attrayant, une combinaison qui nous est extrêmement importante car nous observons la façon dont les consommateurs utilisent les smartphones dans le monde entier, ».

« La série Q est notre façon d'offrir de superbes expériences avec l'essence des catégories haut de gamme de LG à portée de mains et du portefeuille des consommateurs. ».

Le Q6 se fait discret dans la poche, comptez un encombrement de 142,5 x 8.1 x 69,3 mm, pour un poids de 149g. Autant dire un léger qui ne vous musclera pas l’avant-bras à forme de le manipuler.

Par contre, en cours d'utilisation, le boîtier devient vitre chaud, à moins que cela ne vienne que de mon tempérament bouillonnant.

Mais en fin de compte, tous ces détails et toutes ces caractéristiques ne sont que peu de choses face à l’écran, car entre-nous, c’est quand même aussi le plus important l’écran. Et dans ce domaine, le Q6 va vous plaire. Les images intrinsèques du Q6 sont magnifiques.

Le LG Q6 adopte un écran IPS « Borderless », comme mentionné plus haut, et au format 18:9, une mode « Fashion » qui séduit de plus en plus, dommage ici aussi que l’écran de 5.5 pouces ne soit pas arrondis sur les bords, cela donne un autre look au smartphone.

C’est le système d’exploitation Androïd 7.1.1 Nougat qui tourne sur ce Q6, à ce jour, sauf erreur ou omission de ma part, c’est l’Androïd le plus évolué, reste à peaufiner une interface qui se révèle un peu plus « brouillonne » que les versions précédentes, mais ça, c’est moi, trop cartésien et souple comme un chêne sous la fureur d’Irma, quoique, il m’arrive aussi de jouer les roseaux.

Les amateurs de belles mécaniques devront se contenter d’un moteur Qualcomm-Snapdragon-435 couplé à 3 Go de RAM, une puce graphique Adreno 505 et une mémoire interne de 32 Go extensible jusqu’à 256 Go, via une SD.

Après avoir été très convaincu par le LG-G4 à l’époque, je m’attendais à du « lourd » chez LG avec ce Q6, d’autant plus qu’avec son prix affiché de 350 Euros, et compte tenu de ses performances, car l’esthétisme ne fait pas tout, il faut que cela soit beau et performant, on était en droit d’attendre un « Must » à bas coût. Sur ce coup là, ce n'est pas gagné.

Quant à l’autonomie, avec une batterie de 3000 mAH, vous devriez tenir une petite journée, même si vous faites partie de ses « accros » aux réseaux sociaux, aux streaming et aux jeux vidéo, sans oublier vos séries préférées, vos écouteurs ASFI autour du cou à écouter le dernier tube de Pink.

Mais n’oubliez pas dès votre rentrée au domicile de recharger (2 bonnes heures) sous peine de sortir les Kleenex-Club, le lendemain. L’alarme n’ayant pas sonnée.

En vérité je vous le dis, Si l’on considère le LG-Q6 comme un milieu de gamme, il se taille la part du lion avec un Design digne du moment, grâce au « Borderless ».

Un écran panoramique de 5.5 pouce en fullvision avec une bonne résolution, un moteur qui fait ses preuves, mais dommage que l’interface déroute quelque peu de par son arborescence et sa disposition.

La résolution de la partie optique reste dans le standard de ce que l’on peut remarquer sur le marché, sans excès ni fioriture et la partie logicielle demande un peu plus de puissance, notamment pour les contrastes et la luminosité.

Un bon point pour la partie sécurité du smartphone qui aura de quoi satisfaire l’utilisateur du moment. Reconnaissance faciale, schéma de déverrouillage.

Le LG-Q6 s’en sort tout juste pour un joli smartphone avec un prix plus élevé sur le marché et des performances bien en dessous de la moyenne.. Mieux vaut lui préférer son frère.

 

 

Et pour moi, je lui préfère le LG-G4, qui à l'époque fut un véritable coup de coeur.

Plus d'informations sur le site de LG.

Note: 9.00 (2 votes) - Noter cet article -




Autres articles
21/10/2019 15:00:00 - Munchkin Quacked Quest : 19.11 sur PC et consoles.
21/10/2019 14:30:00 - Zumba Burn it Up : Sur Switch en précommande.
21/10/2019 14:00:00 - Ran Lost Island : UNe bande-annonce
21/10/2019 13:30:00 - L’influence des robots sociaux sur les humains
18/10/2019 15:00:00 - Moons of Madness : Nouvelle vidéo de gameplay effrayante.
18/10/2019 14:30:00 - Moniteur Philips 346B1C avec station d’accueil USB-C :
18/10/2019 14:00:00 - Apex Legends : L’invasion des morts-vivants.
18/10/2019 13:30:00 - Protégez son smartphone : Des conseils simples.
17/10/2019 15:00:00 - Control : Action-aventure, Le mode photo
17/10/2019 14:30:00 - Override Mech City Brawl : Nintendo Switch.

Les commentaires appartiennent à leurs auteurs. Nous ne sommes pas responsables de leur contenu.



Facebook
facebook
Bitdefender



www.bitdefender.fr

Bitdefender






© 2008 info-utiles.fr - Tous droits réservés  |  hébergé par www.iloclic.com   - règles de confidentialité