Enregistrez-vous sur www.info-utiles.fr    Connexion
    
Menu principal
Navigation dans les sujets

Jeux Vidéo : Surviving Mars : Gestion et survie, test PC
Posté par JerryG le 19/3/2018 12:00:00 Articles du même auteur

S’il est un genre que j’apprécie tout particulièrement dans le jeu vidéo, c’est bien celui de la gestion de Civilisation, comme le fameux Aven Colony et bien cette fois-ci, c’est la planète Mars qui sera votre terrain de jeu.

Les étoiles ont toujours fasciné les Hommes, depuis la lune et maintenant Mars, il n’y avait qu’un pas (saut spatial) à franchir pour envisager la terraformation de l’astre mythique, Surviving Mars va vous entraîner au plein cœur de la planète rouge, il en va du destin de l’humanité.

 



Surviving Mars allie deux genres dans un seul jeu, celui de la gestion de civilisation où votre rôle sera évidemment d’assurer la bonne continuité des chaînes de productions de nourriture et d’approvisionnement divers nécessaires à la survie en milieu hostile où la moindre erreur et les aléas climatiques menacent en permanence la vie de vos colons.

Bien sûr, avant d’en arriver là, vous devrez acheminer des colons, qui seront aussi des prospecteurs afin d’assurer l’installation et la pérennisation de votre mission et du devenir de l’humanité. Mais attention, comme le disait notre président actuel, vous n’ouvrez pas une maison d’hôtes. !

Comme dans toutes les démarches et la mise en œuvre de projets titanesques, il vous faut de « l’argent, nerf de la guerre » comme me disait mon maître.

Vous devrez donc faire appel à un mécène, un sponsor qui croira en vous et sera prêt à dépenser « sans compter » afin que votre mission soit couronner à terme de succès et de rentabilité.

Car ne l’oubliez pas, votre mécène ne vous donne pas un blanc-seing, vous aurez à rendre des comptes sous peine de vous voir éjecter dans l’espace (euh oui, je pousse un peu là), mais le principe demeure, il faut des résultats et des résultats rapides.

En complément de cet apport financier, vous aurez une allocation de points de recherche journaliers.

Un moyen de planifier vos axes de déblocage de technologies, qui assureront votre progression et l’installation de vos colons afin de vous bâtir un empire spatial, en commençant par une colonie avant d’en arriver là.

La tache ne sera pas l’une des plus aisées, et c’est ici que vous aurez aussi à vous choisir un profil de dirigeant qui affectera votre destiné par des bonus spécifique encours de partie, alors choisissez bien avant de valider vos choix.

Par exemple vous pourrez vous choisir une orientation plutôt politique que scientifique !

Le premier vous apportera plus de gains, un moyen de vous agrandir avec de nouvelles constructions, alors que le second vous donnera accès à la construction de bâtiments dédiés, etc.

C’est pourquoi en tout début de partie, vous devrez faire un choix entre pas moins d’une dizaine de profils, plus ou moins bénéfique pour l’expansion et le développement de votre colonie et le bien être de vos colons.

 



Evidemment, vous n’aller pas débarquer sur mars avec vos sandales et votre ombrelle, l’atmosphère de la planète rouge demeure hostile pour les humains et pour toutes autres formes de vie d’ailleurs. Seules quelques navettes ont déversé leur matériel de terraformation dans le but d’aménager un semblant de début de colonisation.

Amassez moultes et moultes quantités de ressources indispensables à la vie humaine comme de l’eau, de la nourriture. Vos drones robots étant là pour vous servir et réaliser les premières constructions.

Mais avant de vous installer, il vous faudra aussi examiner et explorer les environs, dans le but de localiser des ressources environnantes, vos drones, serviteurs dociles assureront le gros de la récolte et joueront leur rôle de bâtisseur, en quelque sorte, ils seront vos bras, une espèce de main d’œuvre bon marcher.

Ces drones seront aussi indispensables dans le maintien et la maintenance de votre future colonie. Ils battissent, réparent et entretiennent vos bâtiments tout en assurant aussi la sécurité des lieux, car comme me disait mon maître : « Si vis pacem, parabellum ».

 



A mi-parcours, faites le point sur votre inventaire, vous avez cumulé assez de nourriture, assez d’eau et d’énergie pour envisager une première vague de colons ?. Alors cap sur la planète rouge, vous voici au cœur de la tourmente.

Même si vous êtes un aguerri des jeux de gestion de civilisation (Aven Colony, Anno.) prenez le temps de vous entraîner sur le didacticiel, car bien que long, il détaille une foule d’informations et de techniques, dans le but d’appréhender les mécanismes du jeu, car autant vous le dire de suite, Surviving Mars se veut plutôt difficile.

Difficile mais pas impossible, mais il demande une connaissance toute particulière des tenants et des aboutissants du jeu ainsi qu’une parfaite maîtrise de la gestion, et administration des crises dans un environnement hostile. Prenez connaissance des astuces, cela vous facilitera la prise en main et le management de vos colons.

Car si la gestion de la construction et l’administration des ressources vous occuperons tout au long de la journée, il vous faudra prendre soin de vos colons et c’est là que le bas blesse, car prendre soin des Hommes et satisfaire leur moindre désirs, relève de la gageure...

 



Tous nouveaux colons apportent avec lui sa valise de qualités, de professionnalisme, mais aussi ses problèmes, alors penchez-vous sur les profils de vos colons, il ne viendrait pas à l’idée de confier des responsabilités médicales à un ivrogne invétéré.

Pensez aussi à rationaliser l’implantation de vos bâtiments et ne mélanger pas la chèvre, le chou et le loup dans une même structure, les conflits individuels et ethniques ne font pas bon ménage, même dans la vraie vie, cela se passe comme ça aussi.

Alors en résumé, vous pouvez choisir votre immigration, faites des sélections drastiques en fonction de l’âge, des compétences, etc., ainsi vos colons nouvellement débarqués seront plus à même de bien s’intégrer et de s’investir dans le futur de la colonie.

Comme toujours, ce n’est pas le tout de vouloir appeler à l’immigration, encore fait-il le faire avec raisonnement. Pensez à pouvoir loger, nourrir vos migrants et surtout leur apporter un travail en adéquation avec leur compétence.

 



Les possibilités d’intégration étant nombreuses, assurez la construction de ferme, l’exploitation de mines, la construction d’hôpitaux et de bien d’autres structures comme le divertissement et la réunion entre amis. Car comme me disait mon maître : « l’oisiveté est mère de tous les vices ».

Bien que vous soyez l’administrateur de la colonie, vous en êtes aussi le gestionnaire industriel, donc vous pourrez adapter vos besoins logistiques en fonction des entreprises naissances sur Mars. Faites varier vos effectifs afin d’assurer une meilleure gestion des ressources, de l’énergie, etc.

A défaut, déshabiller Paul pour habiller Pierre et laisser de coté les susceptibilités et n’hésitez pas à écraser quelques pieds dans le but d’assurer la pérennité de votre colonie, car ne l’oubliez pas, c’est à vous que l’on demandera des comptes.

Une fois votre maîtrise énergétique et nourricière bien encrée, pensez à vous préoccuper du bonheur de vos colons, car un colon heureux, est un colon productif, d’ailleurs dans la vraie vie, de plus en plus de PME s’intéressent à ce sujet. Alors loin de vos racines, cela en est encore plus vrai.

 



Pour cela, réduisez le chômage, n’importez pas plus de colons que nécessaire, ne laissez pas les SDF vadrouiller comme des chiens errants. Pensez aussi hygiène de vie et désœuvrement qui poussent certains aux pires situations de désespoir.

Mon maître me disait : « un corps sain dans un esprit sain », cet adage devrait vous conduire sur la bonne voie de la victoire, tout en sachant que vous devrez être au four, au moulin et au magasin afin d’assurer la bonne marche de votre colonie.

Afin de développer vos arbres de technologie, vous disposez d’un capital de points de recherche qui se renouvelle à chaque révolution de la planète.

Vous pourrez suivre de nouvelles branches de développement dans divers domaines, domestication de l’énergie, habitation améliorée, reconditionnement des déchets, une touche d’écologie ne fait pas de mal et la planète s’en sortira que mieux.

 



Mars reste mystérieuse même pour les plus aguerris et il ne sera pas rare de constater que son ciel étoilé laisse apparaître des anomalies stellaires. Il vous faudra évidemment les analyser car au final cela débloquera de nouvelles voies de développement et de recherche.

Mais comme tout phénomène pas vraiment expliqués, votre colonie en souffrira et les prêcheurs de l’apocalypse ne manqueront pas de s’éveiller afin d’avertir. Enfin tout du moins ce que je peux en déduire encours du jeu, je n’ai pas encore résolu le mystère.

Bien que Surviving Mars calque ses décors sur une espèce de futur vintage et rétro, il vous emportera pour au moins une bonne soixantaine d’heures de jeu passionnant, décourageant, jusqu’au final où enfin, après de nombreuses tentatives et d’échecs cuisants, vous pourrez alors et enfin, aborder Votre Partie.

Note: 0.00 (0 votes) - Noter cet article -




Autres articles
13/12/2018 15:00:00 - Banner Saga 3 : Eternal Arena, le Multi.
13/12/2018 14:30:00 - Vie numérique après la mort : sommes-nous automatiquement immortels ?
13/12/2018 14:00:00 - Elite Dangerous Beyond - Chapter Four, PS4, Xbox One et PC
13/12/2018 13:30:00 - Bitdefender : Surveillance proactive des cybermenaces en PME
13/12/2018 13:00:00 - Cybersécurité : Les trois prédictions de Venafi pour 2019
12/12/2018 15:00:00 - Nier Automata : Edition Game Of The Yorha, 02.2019.
12/12/2018 14:30:00 - Monster Hunter World : Le DLC Iceborne, Action/RPG.
12/12/2018 14:00:00 - War Thunder : Des jets supersoniques et des missiles guidés air-air
12/12/2018 13:30:00 - Cabela’s® The Hunt: Championship Edition : Préco sur Switch
12/12/2018 13:00:00 - Sextorsion : Le chantage à la Webcam.

Les commentaires appartiennent à leurs auteurs. Nous ne sommes pas responsables de leur contenu.



Facebook
facebook
Publicité
helixee

helixee


Votre cloud personnel sécurisé et réseau social privé






© 2008 info-utiles.fr - Tous droits réservés  |  hébergé par www.iloclic.com   - règles de confidentialité