Enregistrez-vous sur www.info-utiles.fr    Connexion
    
Menu principal
Navigation dans les sujets

Page
 
Info : Info : Active Vidéo Archive, Génération de solutions d’archivage vidéo
Posté par JerryG le 19/5/2010 15:00:00 Articles du même auteur

L’usage de la vidéo numérique se répand dans des domaines d’activité variés



Pour les professionnels du secteur, qui capturent, éditent, produisent du contenu vidéo à des fins commerciales, le contenu vidéo est l’incarnation la propriété intellectuelle – chaque séquence peut être vue comme un véritable patrimoine qui peut être réutilisé, retravaillé et générer de nouvelles sources de revenu sous la forme de nouveaux produits, déclinaisons, diffusions ou partenariats. Ces organisations ont été habituées depuis longtemps à faire fructifier le contenu selon des cycles qu’elles maîtrisent.

Mais déployer un tel processus dans un environnement numérique est un cheminement complexe à mettre en œuvre. En effet, s’il est aisé de produire des contenus digitaux, les utilisateurs devront ensuite relever de nombreux défis qui sont liés à la gestion de ce contenu dans le temps, et principalement celui du stockage. Spécifiquement, la combinaison du numérique, de l’augmentation des résolutions et l’usage de fonctionnalités de post production avancées ont fait littéralement exploser la taille des fichiers vidéos - l’unité de mesure pour un projet traditionnel s’exprime en téraoctets produits. Et bien sûr la multiplication des canaux de diffusion va provoquer le transcodage du même contenu en résolution web, standard, plusieurs résolutions HD et même aujourd’hui en 3D.

Un format vidéo HD encodé à 1080p, 24bpp et à 60 FPS peut occuper plus de 350 Mo/s d’espace disque. En compressé, les fichiers peuvent tomber à 40 ou 50 Mb/s, mais un seul fichier HD de deux heures peut facilement occuper 100 Go ou plus, et la 3D aura besoin de plusieurs fois cette capacité. Les technologies de déduplication deviennent populaires dans le stockage d’entreprise, mais ces technologies qui réduisent l’ « empreinte » des fichiers en éliminant les données redondantes, très efficaces sur des données de type bureautique, sont impuissantes à optimiser le stockage vidéo, qu’ils perçoivent comme des données aléatoires. S'il est possible de construire un système adapté à des projets vidéos volumineux, stocker et réutiliser du contenu vidéo au cours du temps nécessite une sérieuse réflexion.

Confrontés au challenge de créer et stocker de nombreux flux vidéos, les professionnels des médias ont l’habitude de bâtir une double infrastructure. Un premier pan de l’activité consiste à produire et acquérir des images et vidéos. Dans ce premier niveau, les entreprises ont investi des sommes considérables avec un objectif centré sur la performance du stockage. Mais à un autre niveau – l’archive – le stockage est optimisé en terme de sécurité et de coût : il doit non seulement absorber de très grandes quantités de données à un coût acceptable, mais de plus le client est sensibilisé à la notion de pérennité, de garantie de conservation de son patrimoine.

Il existe un fossé entre ces deux types de stockage. D’une part les systèmes d’archivage, occupés par l’aspect intégrité et capacité, sont basés sur des architectures conçues sur le postulat que l’accès aux archives n’aura jamais besoin d’être rapide. La réalité est que récupérer des projets de plusieurs téraoctets sur des contenus multiples peut nécessiter des opérations complexes et entraîner un temps d’attente pour des équipes entières qui auront besoin des ces contenus. D’autre part les systèmes de stockage primaires existants ont des coûts au Go importants, et étendre ces systèmes pour supporter potentiellement des petaoctets de contenu vidéo est tout simplement impensable pour de nombreuses entreprises. Les professionnels de l’audiovisuel sont face à un dilemme : soit investir dans du stockage très onéreux et le détourner de son utilisation pour faire de l’archivage, ou dépenser énormément de temps à attendre que les systèmes d’archivage veuillent bien régurgiter le précieux contenu vidéo dont les équipes ont besoin pour travailler.

Clairement, la mission d’une entreprise média aujourd’hui – créer et réutiliser du contenu vidéo – ne sera facilitée que si elle peut s’appuyer sur une infrastructure qui offre un mix des caractéristiques du stockage de production et d’archivage.

L’Archivage Vidéo Actif

Les professionnels du stockage ont bien compris ce besoin et commencent à proposer des offres dédiées aux métiers des médias. Certains fournisseurs innovants se sont focalisés sur ce besoin, et essaient de résoudre la quadrature du cercle de l’archivage vidéo : fournir un système qui fait cohabiter les caractéristiques des systèmes d’archive traditionnels (intégrité des données, archivage à long terme, accessibilité financière) avec l’accès haute performance propre aux systèmes de stockage sur disque. Ces solutions peuvent rechercher rapidement des données archivées pour les renvoyer vers la production tout en garantissant l'intégrité, l'évolutivité et la protection des archives à long terme.

Chez de nombreux fournisseurs, nous voyons des solutions d’archivage bande qui ont ajouté un étage de cache disque, ou inversement des solutions disques qui peuvent automatiquement migrer les données non utilisées vers des supports bandes. Ces innovations ont conduit à une nouvelle famille de solutions que l’on appelle « l’archivage vidéo actif ». Les bénéfices sont très importants pour les professionnels de l’industrie des médias ; en effet ils peuvent littéralement transformer leurs entrepôts d’archives en systèmes de stockage actifs qui permettent d’accéder rapidement aux archives pour les réutiliser tout en conservant les bénéfices d’un système d’archivage qui garantit l’intégrité des données pour un coût très bas.


Note: 0.00 (0 votes) - Noter cet article -

Page
 



Autres articles
14/11/2019 15:00:00 - Remothered: Broken Porcelain : Suite du jeu, Wishlist sur Steam
14/11/2019 14:30:00 - La sécurité des données est selon DataLocker !
14/11/2019 14:00:00 - The Falconeer : RPG océan-fantastique sur PC et consoles.
14/11/2019 13:30:00 - Service tado° 360 :Surveiller à distance son chauffage.
12/11/2019 15:00:00 - Transport Fever 2 :11 décembre sur PC
12/11/2019 14:30:00 - Mediametrie : Données personnelles et confiance.
12/11/2019 14:00:00 - Planet Zoo, la simulation ultime de zoo test PC
12/11/2019 13:30:00 - Bitdefender : Ring Video Doorbell Pro d’Amazon, vérolé!
7/11/2019 14:30:00 - Yakuza 4 Remastered : Disponible PlayStation 4 !
7/11/2019 14:00:00 - Shadow of The Tomb Raider DE : Disponible.

Les commentaires appartiennent à leurs auteurs. Nous ne sommes pas responsables de leur contenu.



Facebook
facebook
Bitdefender



www.bitdefender.fr

Bitdefender






© 2008 info-utiles.fr - Tous droits réservés  |  hébergé par www.iloclic.com   - règles de confidentialité