Enregistrez-vous sur www.info-utiles.fr    Connexion
    
Menu principal
Navigation dans les sujets
Arlo

Page
 
Internet : Internet : « État des lieux d'Internet » du 1er trimestre 2014
Posté par JPilo le 1/7/2014 11:00:00 Articles du même auteur

Établi à partir des données recueillies par l'Akamai Intelligent Platform, ce rapport permet d'observer les principales tendances mondiales, notamment les vitesses de connexion, le trafic malveillant, la connectivité et disponibilité réseau, et les schémas de trafic concernant les principaux sites web et fournisseurs de médias numériques.

Le rapport s'intéresse également aux attaques par réflexion NTP et à celles exploitant la vulnérabilité pingback de WordPress XML-RPC, au statut de l'IPv4 et à l'adoption d'IPv6 et enfin à l'état de préparation des réseaux au format 4K.

Vitesses moyennes et maximales moyennes de connexion : des gains impressionnants observés sur un an

La vitesse moyenne de connexion dans le monde a poursuivi son ascension, gagnant 1,8 % d'un trimestre à l'autre pour atteindre 3,9 Mb/s. Elle devrait logiquement, compte tenu de la croissance régulière des vitesses moyennes de connexion depuis maintenant une longue période, franchir la barre des 4 Mb/s, seuil du haut débit.

Dans le monde, la vitesse moyenne de connexion a progressé de 24 % sur un an et une solide croissance trimestrielle a été observée dans 9 des 10 principaux pays/régions. À noter une hausse de 8 %, à 23,6 Mb/s, en Corée du Sud (classée au premier rang mondial), qui possède à présent 9 Mb/s d'avance sur le Japon (14,6 Mb/s), qui arrive second. La Lettonie (n°6) et la Finlande (n°9) montrent des progressions spectaculaires, de 15 % et 18 % respectivement, par rapport au trimestre précédent.

 

 

 

 

 

 

 



Avec une vitesse moyenne de connexion en hausse de 5,8 % sur un trimestre, à 12,7 Mb/s, la Suisse a devancé les Pays-Bas pour retrouver sa position dominante parmi les pays européens étudiés. Les Pays-Bas, dont la vitesse moyenne atteint 12,4 Mb/s au 1er trimestre, précèdent 7 autres pays européens affichant des vitesses supérieures à 10 Mb/s, seuil du très haut débit : la Suède (11,6 Mb/s), la République tchèque (11,2 Mb/s), la Finlande (10,7 Mb/s), l'Irlande (10,7 Mb/s), le Danemark (10,5 Mb/s), la Norvège (10,1 Mb/s) et la Belgique (10 Mb/s).

En glissement annuel, les vitesses moyennes de connexion dans le monde se sont inscrites en hausse de 24 %. En Europe, des taux de croissance supérieurs à 10 % ont été observés dans tous les pays étudiés, allant de 17 % en Hongrie à 65 % en Turquie. Au total, quatre pays européens ont enregistré des variations en moyenne annuelle supérieures à 40 % (Irlande, Russie, Espagne et Turquie), sept autres affichant un taux de croissance annuel d'au moins 30 % (Suède, Finlande, Danemark, Norvège, Belgique, Royaume-Uni et France).

Si les vitesses maximales moyennes de connexion ont, dans l'ensemble, reculé de 8,6 % au 1er trimestre 2014, les tendances sur un an demeurent positives, en progression de 13 %. En Europe, la Roumanie est le seul pays à justifier d'une vitesse maximale moyenne de connexion supérieure à 50 Mb/s (54,4 Mb/s) au 1er trimestre 2014.

Les variations en glissement annuel ont été pratiquement toutes positives en Europe. Seule l'Italie a accusé un repli (0,7 %) de ses vitesses de connexion maximales moyennes, alors que sept pays européens ont affiché, d'une année sur l'autre, d'impressionnants taux de croissance au moins égaux à 20 % : l'Irlande (27 %), la Norvège (27 %), la Suède (23 %), les Pays-Bas (22 %), la Belgique (22 %), la Finlande (21 %) et le Royaume-Uni (20 %).

Les progressions sur un an observées au niveau des vitesses maximales moyennes de connexion mettent en lumière les améliorations incessantes apportées à la qualité de l'accès Internet haut débit en Europe.

Accès au très haut débit en Europe : progression annuelle supérieure à 100 %

En Europe, les taux d'adoption du très haut débit (>10 Mb/s) restent solides, la Suisse et les Pays-Bas jouant les locomotives à 45 % et 44 % respectivement.

 

 

 

 

 

 

 



8 autres pays ont justifié de plus de 30 % de connexions à Akamai à des vitesses égales ou supérieures à 10 Mb/s : le Danemark (35 %), la Belgique (35 %), la République tchèque (34 %), la Finlande (34 %), la Suède (34 %), le Royaume-Uni (32 %), la Roumanie (31 %) et la Norvège (30 %). L'Italie et la Turquie étaient les seuls pays européens à enregistrer, au 1er trimestre 2014, un taux d'adoption du très haut débit inférieur à 10 % (4,3 % et 3,2 % respectivement).

Cinq pays européens ont vu leurs taux d'adoption du très haut débit progresser de plus de 100 % sur un an : la Turquie (250 %), l'Espagne (188 %), la France (144 %), le Portugal (138 %) et l'Irlande (111 %). Tous les autres pays européens sondés ont enregistré une croissance annuelle extrêmement forte, celle de la Suède, à 34 %, étant la plus modeste.

« Si des progrès restent à faire en termes d'adoption du très haut débit et des vitesses de connexion maximales moyennes dans certaines régions, les évolutions constatées demeurent extrêmement positives », précise David Belson, auteur du Rapport « État des lieux d'Internet ». « Cette croissance régulière sur un an tend à démontrer que nous assistons à une consolidation propice à l'exploitation de contenus et services de nouvelle génération, tels que la vidéo 4K. C'est une preuve que les habitats et lieux de travail sont toujours plus connectés et que l'accès devrait continuer à évoluer à mesure des contraintes croissantes que ces technologies émergentes feront peser sur Internet. »

Préparation de l'Europe au format 4K : la Suisse, les Pays-Bas et la Suède mènent le jeu

Avec des débits adaptatifs 4K (Ultra HD) qui sollicitent généralement une bande passante de 10 à 20 Mb/s, le nouvel indicateur « Préparation au format 4K » présenté pour la première fois dans le Rapport « État des lieux d'Internet » du 1er trimestre 2014 identifie les zones géographiques les plus susceptibles de supporter ces flux. Les données recueillies ne rendent pas compte d'autres facteurs liés à cette « préparation », notamment la disponibilité de contenu encodé 4K ou de téléviseurs et lecteurs compatibles avec ce format.

À l'échelon mondial, 11 % des connexions ont été effectuées à des vitesses au moins égales à 15 Mb/s au cours du 1er trimestre 2014. Avec 60 % de préparation au format 4K, la Corée du Sud domine le peloton de tête, constitué de 10 pays/régions - le Japon, lui, a réalisé 32 % de ses connexions à Akamai à 15 Mb/s ou davantage. Six pays européens au total figurent dans ce classement : la Suisse (n°4), les Pays-Bas (n°6), la Suède (n°7), la Norvège (n°8), la Finlande (n°9) et la République tchèque (n°10).

À l'échelon européen, les trois premiers pays (Suisse, Pays-Bas et Suède) avaient réalisé plus du cinquième de leurs connexions à des vitesses supérieures à 15 Mb/s au 1er trimestre 2014. La Suisse, avec un taux de préparation au format 4K de 23 %, est le meilleur élève en Europe, et la République tchèque, avec 17 %, le moins bon.

Note: 0.00 (0 votes) - Noter cet article -

Page
 



Autres articles
1/2/2023 15:00:00 - Like a Dragon: Ishin : Trailer et info
1/2/2023 14:00:00 - Cybersécurité : Enquête exclusive au sein des entreprises françaises
1/2/2023 13:00:00 - OnlyOffice : La version 7.3
30/1/2023 15:00:00 - ArcheAge: Unchained : Nouveau serveur
30/1/2023 14:00:00 - Wantless : RPG tactique, une démo gratuite.
30/1/2023 13:00:00 - ChatGPT : Un outil de cybercriminalité.?
27/1/2023 15:00:00 - World War Z : Aftermath : Le mode Horde XXL
27/1/2023 14:00:00 - Football Manager 2023 Console : 1er février, PlayStation 5
27/1/2023 13:00:00 - AOC série P3 : Webcam à reconnaissance faciale, station USB-C
25/1/2023 15:00:00 - Transition agroécologique et grandes cultures !

Les commentaires appartiennent à leurs auteurs. Nous ne sommes pas responsables de leur contenu.



Facebook
facebook
Bitdefender



Bitdefender

Pocketalk
Arlo





© 2008 info-utiles.fr - Tous droits réservés  |  hébergé par www.iloclic.com   - règles de confidentialité