Enregistrez-vous sur www.info-utiles.fr    Connexion
    
Menu principal
Navigation dans les sujets
Arlo

Jeux Vidéo : Wasteland 3 : Epique et nouvelle voie, test PC
Posté par JerryG le 2/9/2020 14:00:00 Articles du même auteur

Après avoir sué sang et eau dans le désert du Mojave, Wasteland 3, le nouveau chapitre de la Saga Wasteland, nous entraîne dans le Colorado où une doudoune se révèle aussi protectrice qu’un flingue, quoique les deux, ce sera beaucoup mieux.

 

 

Vous voici dans les terres dévastées par l’holocauste nucléaire de Wasteland, le genre post-apocalyptique de la série a sanctuarisé les fans et je dois le reconnaître, cette fois-ci, les développeurs n’ont pas fait dans la dentelle, oubliez ce que vous savez des chapitres précédents, Wasteland 3 ouvre une nouvelle voie.



Amateurs de boucherie et de charcuterie en gros agrémentée à la sauce gore et au langage ordurier, bonjour et bienvenue, « Wasteland 3 va vous en donner pour votre argent », comme me disait mon maître. Âmes sensibles s’abstenir. Mais entre-nous, j’adore.


Avant toute chose, sachez que Wasteland 3 nécessite une machine de guerre, il suffit de regarder les configurations préconisées, quoique, si la modestie fait partie intégrante de votre charisme, alors vous pourrez faire tourner Wasteland 3 en sacrifiant quelques effets et jeux de lumière.

A l’éternelle question de savoir s’il faut d’abord jouer aux opus 1 & 2 avant d’attaquer le 3, ma réponse s’affirme par un « non » catégorique. Wasteland 3 bien que suivant un fil « rouge » s’affranchit de ses frères et sœurs.

 



Ah, une petite chose aussi, vous ne pourrez pas vous écarter du chemin scénarisé pour batifoler à gauche et à droite, votre route se veut bien tracée, vous y rencontrerez de drôles de « coco », plus ou moins farfelus, déjantés, amicaux ou voire même, inhospitaliers, il vous faudra faire avec.

Une chose est sure, Wasteland 3 fait la part belle aux décisions cruciales sans vous ménager, et sans oublier les conflits cornéliens, quand vous trancherez dans le vif, il y aura du sang et des larmes, sans omettre que vos actes auront un impact sur le déroulement de votre aventure.

D’ailleurs mon maître me le disait : « qui sème le vent, récolte la tempête » et sachez que la tempête souffle fort.

Mon maître me disait : « Entre deux maux, il faut toujours choisir le moindre », sauf que dans Wasteland 3, ce ne sera pas facile, car bien souvent, vous ne pourrez sauver tout le monde, le choix de déterminer « qui » pèsera sur votre conscience.

 



Vous reprenez donc du service avec Wasteland 3 en endossant le rôle de « Rangers du Désert », des hommes de loi appartenant à un monde post-apocalyptique travaillant pour faire renaître la civilisation de ses cendres et porter assistance à ceux qui en ont besoin, en complément d'un altruisme exacerbé.

Pour vous aider dans votre quête de rédemption, Wasteland 3 vous propose un certain nombre de nouveaux lieux, des véhicules personnalisables, des combats repensés et un système de Co-Op à deux joueurs, et ce, pour la première fois dans la série !

En jouant en Co-Op, votre équipe de rangers se scinde en deux groupes, ainsi vous pouvez décider de traverser la carte ensemble, ou bien de vous lancer séparément et de vous rejoindre plus tard.

Mais attention, votre décision aura des conséquences. Vous pouvez réellement vous saboter l’un l’autre si vous choisissez de ne pas vous consulter avec votre partenaire. Alors prudence et concertation demeurent les mamelles d’une bonne stratégie.

 



De plus, Wasteland 3 offre la possibilité d’inviter d’autres personnes dans sa partie, ou encore la proposer dans le « lobby multijoueur », afin de rencontrer de nouveaux coéquipiers ! Vous n’avez pas besoin d’être en ligne ensemble en même temps, vous pouvez progresser seul, puis reprendre à plusieurs plus tard.

Mais à vous l’avouez, si ce mode fait souvent figure de proue dans les jeux, autant le dire de suite, le mode Solo n’a pas été sacrifié sur l’autel de la mode, au contraire, il garde ici ses belles lettres de noblesse et surtout pour ce quoi il a été fait, et moi, je préfère le solo.

Bien sûr, Wasteland 3 s’appuie sur l’expérience des chapitres précédents, toutefois, cette fois-ci, à votre départ, vous serez en couple, et au fur et à mesure de votre progression, vous vous entourerez de nouveaux compagnons de route.

Une « première » que ce départ dans l’aventure de Wasteland 3, sans aucun doute, car à la cinématique d’introduction, les dès ont roulé et leur somme ne garantit pas le gain.

 



Vous choisirez donc un couple d’aventuriers parmi un bel échantillon de personnages plus ou moins charismatiques et compétents et ce, en tout genre, des hétéros, des homos, etc., un joli panel de futurs rangers du désert.

Ainsi des « jeunes rangers » comme Yuri et Spencer, en passant par les « punks amoureux » Bronco et Kickboy, sans oublier « le père et la fille » William et Li-Tsing, pour finir avec le couple « cerveau et technologie » de Chris et Chris, devrait satisfaire les aventuriers pressés d’en découdre, car chacun de ces couples, allie compétences variées et puissances de feu.

Si j’admire le travail des développeurs d’avoir proposé une variété de personnages déjà formatés dès la prise en main du jeu, et dieu sait que ces couples méritent une grande attention, je dois vous faire une confidence, j’aime à jouer les dieux de la création de personnages.

Je crois que c’est mon côté « mégalo » qui prend le dessus sur ma raison, et bien là, j’ai été servi, car la création de votre couple de personnages va vous phagocyter une belle partie de votre temps, tellement la variété de caractéristiques, de compétences et de physionomies se veut l’une des plus pléthoriques à ce jour.

 



Pensez à chaque détail qui différencie un couple d’un autre tout en observant une hiérarchie de caractéristiques et de compétences qui se complèteront suivant les rencontres avec d’autres rangers et les PNJ.

Sachez qu’un seul voire deux personnages ne pourront engranger toutes les compétences et caractéristiques, il vous faudra donc déléguer à vos compagnons de route, d’autres caractéristiques et compétences, afin de former une escouade « parfaite », en termes de complémentarité.

Wasteland 3 prend aussi ses sources dans un certain « Fallout », et pour cause, les aficionados de cette saga mémorable retrouveront leur marque dans la création des personnages. Notamment pour y attribuer les points de caractéristiques, etc., une étape bien connue des joueurs de RPG.

Après avoir satisfait à la création de vos personnages de départ, ainsi qu’au niveau de difficulté (Ranger pour moi) mais sans le tir fratricide, qui met un terme à votre aventure, me fruste un peu, alors à défaut, je m’arrange.

 



Après une cinématique explicite qui vous dresse le portrait de la région, vous voici dans le bain des hostilités, des factions s’entretuent pour la domination des territoires afin d’y exercer leur tyrannie ou leur despotisme, alors là aussi, vous devrez prendre position, car vous êtes un peu comme un cheveu dans une soupe, ou une mouche dans un verre de lait.

Qui à tort, qui à raison, vous devrez vous faire une idée et prendre position, toutefois, dans ce cas de figure, vous vous retrouvez au milieu d’une bataille, alors il vous faudra participer et sauver votre peau et celle des autres.

Car dans Wasteland 3, vous contrôlez une équipe de Rangers du Désert, pour ma part, j’ai constitué une équipe de femmes de loi, et dans ce monde post-nucléaire, il faudra faire renaître une société de ses cendres.

Plus d'un siècle après la chute des bombes, vous menez une bataille perdue d'avance pour sauver votre terre natale: l'Arizona. C'est alors que le Patriarche autoproclamé vous contacte et vous promet son aide si vous accomplissez une mission qu'il ne peut confier qu'à une personne extérieure : libérez son pays de l'emprise de ses trois enfants sanguinaires.

 



Voici pour la petite histoire, et vous dans tout ça devrez opter pour un clan, pour une faction ou vous la jouer « perso », indépendant des courants politiques et des tendances du marché comme on dit.

Entre la justice complètement tordue des Patriarch’s Marshals ? Ou les Gippers, ces envoyés de Dieu, vénérant leur culte ? Que choisirez-vous ? Quel chemin choisirez-vous d’emprunter et comment y parviendrez-vous ? C’est à vous de décider…

Vous trouverez forcément ce qu’il vous faut, car votre quête de l’impossible sera parsemée d’embûches, bâtir une nouvelle base, trouvez un véhicule capable de se frayer un chemin dans la neige et bravez une nature gelée et hostile.

Il ne tient qu'à vous aussi de trouver des personnes à qui vous fier dans ce pays ravagé par la corruption, les intrigues, les factions bellicistes, les cultistes fous et autres gangs animés par de futiles rivalités.

 

 

Gagnez en réputation en prenant des décisions qui affecteront grandement le Colorado, ses habitants et l'histoire que vous vivrez. Serez-vous le sauveur du Colorado ou son pire cauchemar ? En tout cas, Wasteland 3 va vous marquer, d’autant plus qu’ici, vous pourrez jouer le rôle d’un gentil ou du pire salaud.

Tout comme ses frères et sœurs, Wasteland 3 baigne dans le type de jeu « RPG tactique au tour par tour », un genre que j’affectionne tout particulièrement, car cela octroie le contrôle de toute une escouade, avec la possibilité de passer d’un personnage à l’autre, afin d’ajuster sa stratégie au mieux de la situation.

Dans le genre, Wasteland 3 excelle, je vous ferai grâce des mécanismes du jeu, tous amateurs et/ou novices/habitués, y prennent leurs marques sans avoir lu un manuel, et à défaut le tutoriel vous prend par la main (manette ou clavier), pour vous offrir un Gameplay à toute épreuve. Le reste ne sera que votre compétence à mener un combat sans encombre pour votre escouade.

 



Wasteland 3 vous offre une histoire interactive pleine de rebondissements, de péripéties et de choix décisifs à faire qui vous tiendra en haleine jusqu’au bout de l’aventure, car si vous créez votre propre équipe en recrutant des compagnons qui vous ressemblent, votre tactique de combats n’en sera que plus efficace.

Pour vous déplacer, vous obtiendrez un camion armé, que vous pourrez aussi faire évoluer au fil du temps, en un véritable engin de guerre, équipé de multitude d'armes/armure, pour vous aider à venir à bout de vos ennemis et des lieux contaminés.

Par contre, il vous faudra revenir au QG des rangers pour y appliquer des modifications, faire réparer le camion, etc. Mais avant tout, il vous faudra remplir des missions annexes afin d’obtenir de la main-d’œuvre pour votre QG.

Rappelez-vous aussi que dans le Wasteland rien n’est gratuit, même pas les balles, afin d’obtenir les objets de quêtes, vous devrez en remplir d’autres, rendre service à des PnJ qui se délesteront de personnels que vous avez besoin.

 



Ah, Wasteland 3 vous permet aussi d’écraser quelques pieds, de froisser la susceptibilité de certains et au besoin, quand la diplomatie n’exerce plus son charme, de sortir les flingues et de défourailler à tout va.

D’ailleurs mon maître me le disait : « du dialogue jaillit de la lumière, et avec un flingue, c’est plus facile ». En parlant de dialogue, je vous invite a écouter les PnJ qui discutent entre-eux, leurs conciliabules auront de quoi vous faire sourire en apportant une touche d’humour dans ce monde de brutes épaisses.

Grâce à l’expérience engrangée lors des combats, vous allez gagner des points de compétence, a renseigner dans plusieurs arbres de compétences, d’attributs, etc. Mais attention, pensez global et non personnel.

Ainsi en fonction de votre expérience du combat, vous obtiendrez des bonus de frappes, a choisir dans des arborescences dédiées tout particulièrement aux attaques, des aides précieuses, car bien souvent, vos ennemis seront en surnombres, alors un petit coup de pouce ne fait de mal à personne.

 



Par contre, quand vous vous déplacez, n’oubliez pas de sélectionner toute votre escouade et de vérifier que tout ce petit monde répond au doigt et à l’œil, car dans certaines circonstances, je me suis retrouvé esseulé en plein combat.

Wasteland 3 ne révolutionnera pas la saga, mais s’appuyant sur des valeurs sures qui ont fait le succès des épisodes précédents va vous scotcher à votre écran, car vous vous en savoir toujours plus et la narration joue ici son rôle d’intérêt.

Comme toujours Wasteland (3) possède un univers réaliste, sombre et drôle à la fois pour qui veut bien prendre le temps d’observer son environnement, mais quoiqu’il en soit, les choses s’imbriquent les unes dans les autres pour dévoiler un espace cohérent.

Des combats tactiques au tour par tout d’une précision redoutable (dans les hauts niveaux) et des choix à risque et à conséquence, tendent à rendre le jeu prenant et envoûtant.
Wasteland 3 calque donc son Gameplay sur une valeur sure, classique, mais grandement passionnante, qui fait oublier un temps de chargement un peu long.

 



Si comme moi, vous fouillez cet univers tout en remplissant les diverses missions secondaires, vous resterez sur votre PC pour une course de 70 heures au moins.

En tout cas, ce jeu là, complètera sans rougir votre collection de Wasteland et je me surprends à penser que j’adorerais des DLC, afin de prolonger la magie.

 

Note: 0.00 (0 votes) - Noter cet article -




Autres articles
30/1/2023 15:00:00 - ArcheAge: Unchained : Nouveau serveur
30/1/2023 14:00:00 - Wantless : RPG tactique, une démo gratuite.
30/1/2023 13:00:00 - ChatGPT : Un outil de cybercriminalité.?
27/1/2023 15:00:00 - World War Z : Aftermath : Le mode Horde XXL
27/1/2023 14:00:00 - Football Manager 2023 Console : 1er février, PlayStation 5
27/1/2023 13:00:00 - AOC série P3 : Webcam à reconnaissance faciale, station USB-C
25/1/2023 15:00:00 - Transition agroécologique et grandes cultures !
25/1/2023 14:00:00 - Les assurances cyber sont-elles toujours viables en 2023
25/1/2023 13:00:00 - Le Cloud Computing : quels sont ses risques ?
23/1/2023 15:00:00 - Transport Fever 2 : Deluxe Edition, 9 mars sur PC, Mac et Linux/Steam OS

Les commentaires appartiennent à leurs auteurs. Nous ne sommes pas responsables de leur contenu.



Facebook
facebook
Bitdefender



Bitdefender

Pocketalk
Arlo





© 2008 info-utiles.fr - Tous droits réservés  |  hébergé par www.iloclic.com   - règles de confidentialité