Enregistrez-vous sur www.info-utiles.fr    Connexion
    
Menu principal
Navigation dans les sujets
Arlo

Jeux Vidéo : Empire Of Sin : La prohibition au tour par tour.
Posté par JerryG le 2/12/2020 14:00:00 Articles du même auteur

Le Jazz et les voyous des années 1920 ont toujours eu un attrait certain, Empire Of Sin nous conduit dans les rues malfamées de Chicago, à vous de faire votre place dans la ville, en jouant de flingues, de corruption et d’alcool.

 

Empire Of Sin se présente comme un jeu de stratégie, après avoir arpenté les terres du Mojave et trucidé du Narcos, Empire Of Sin nous plonge en pleine prohibition à l’époque d’Al Capone.

Au sujet de ce personnage de Capone, son prénom Alphonse devait lui valoir les quolibets de ceux qui le méprisaient, mais vu son ascension fulgurante, après avoir écrasé des pieds et baffé les récalcitrants, Al s’est imposé en parrain de la Mafia.

Empire Of Sin fait partie des jeux de stratégie, la prohibition calque l’époque des gangsters de Chicago dans les années 1920 ou le Jazz blanc fait son apparition, d’ailleurs la musique de fond sera celle de cette glorieuse époque.

Imposez-vous par la force, par la ruse ou par des alliances, votre but demeure de devenir le maître de la ville et d’y imposer votre politique, « si l’on n’est pas avec vous, on est donc contre vous », tirez-en les conclusions qui s’imposent.

 



Bien qu’Empire Of Sin tire son genre de la stratégie, il n’en demeure pas qu’une touche de RPG permettra de faire évoluer vos personnages en les dotant de nouvelles armes, d’armures et de compétences spécifiques.

Même si l’on ne crée pas son personnage de départ, pas moins de 14 malfrats vous permettront d’assouvir votre domination sur Chicago et ses environs, chacun de ces personnages possède des caractéristiques propres, à vous de choisir en fonction de votre style de jeu.

De Stéphanie St. Clair, à Al Capone, en passant par Goldie Garneau à Angelo Genna, vous n’aurez que l’embarras du choix, pour construire votre empire et surtout le maintenir à flot, car les convoitises font légions.

Pour assouvir votre domination, plusieurs méthodes, il n’y a pas de bonnes ou de mauvaises méthodes, il y a surtout votre méthode, pour moi, un doux mélange d’arnaque, de mitrailleuse, tout en sachant charmer et intimider pour arriver au sommet de la gloire.

 



Tous les personnages du jeu ont été extraits de l’histoire de la prohibition, autant dire, que tous les protagonistes de cette histoire ont réellement existé, mis à part pour quelques-uns, purement fictifs et la rejouabilité n’en sera que plus prometteuse, car en jouant d’autres personnages, vous aurez d’autres spécifications..

Vous avez un sens aigu pour les affaires, vous préférez aller vite en besogne et la brutalité fait partie de votre seconde nature, alors votre notoriété s’assiéra sur les principes de la bonne séance, gérez vos casinos, vos bars clandestins et envoyez un signal fort à vos adversaires.

Copinage, trahison, le chemin vers l’ascension se veut truffer d’embûches, alors même si vous décidez de tout, embauchez des hommes* de main et des secondes gâchettes, ils pourront faire les sales besognes et vous serez couverts.

Attention, prenez garde, dans certaines échauffourées avec des clans adverses, il y a des dommages collatéraux, ainsi, il se pourra que vous abattiez des policiers qui s’interposeraient entre vous et les mafieux.

 



Dans le bruit de la mitraille, non seulement les mafieux mordront la poussière, mais aussi les policiers qui vous tirent dessus, votre réputation en prendra un coup, mais de larges pots de vin, devraient vous racheter une virginité.

L’empire du crime ne se battit pas du jour au lendemain et même si la patience vous fait défaut, il vous faudra progresser petit à petit, quartier par quartier afin de prendre la ville à son propre jeu, car plus vous aurez de tripots sous votre joug, plus la ville sera asservie.

Par contre, il ne faudra pas mettre la charrue avant les bœufs, car avant d’étendre votre empire, il faut consolider vos acquis, ainsi, vous devrez renforcer la sécurité de vos bâtiments, car les voyous revanchards reviendront à la charge pour s’emparer de votre bien.

Empire Of Sin fait la part belle aux dialogues, mais sans nous noyer sous un torrent d’échanges verbaux, la partie la plus dynamique étant celle des combats, ici ce sera du tour par tour, un genre qui fait fureur chez les joueurs.

 



Retoupez vos hommes, ils participeront au combat à vos côtés, envoyez un message fort à ceux qui vous en veulent, le roi de Chicago, ce ne sera que vous et vous pourrez compter sur de fortes rivalités.

Pour les novices qui viendraient sur ce genre de la stratégie avec des combats au tour par tour, qu’ils sachent que chaque personnage actif possède 2 Points d’ Action ou PA. Pour rappel, chaque action utilise 1PA, les déplacements étendus, les armes spécifiques et certaines capacités spéciales utilisent 2 PA

quelle que soit votre action, un décompte de PA apparaît dans la barre des sorts, de quoi vous renseigner sur le restant de vos actions, cela vous facilitera la tâche et sachez aussi que rester ou se mettre à couvert augmente vos chances de survie, face à de nombreux adversaires.

Pour vous aider dans votre ambition à conquérir la ville, comme je le mentionnais plus haut, Empire Of Sin, embarque une touche de RPG, grâce à des points acquis par expérience, vous débloquerez des capacités spéciales pour vous et votre escouade.

 



Du combat au corps à corps avec poing américain ou au surin, en passant par le maniement d’armes spécifiques, fusil à lunette, mitrailleuse, grenade, sans oublier de vous équiper en kit de soin, car les combats ne laissent pas de place à la dilettante.

Pour trouver de l’équipement, il vous faudra passer par la case : « marché noir », les prix ne sont pas bon marché, mais l’équipement se veut pléthorique.

Quant à l’embauche d’hommes de main*, sachez que c’est en remportant des missions que votre trésorerie se remplira, toutefois, les mafieux de votre équipe coûtent non seulement à l’achat, mais aussi en entretien, il vous faudra assurer leur solde mensuelle, sous peine qu’après plusieurs avertissements pour non-paiement de solde, ils prennent la poudre d’escampette.

Sachez aussi qu’en fonction de vos relations avec les autres chefs mafieux, certains hommes de main ne souhaiteront pas faire partie de votre équipe, des rivalités les opposent avec d’autres mafieux, alors, choisissez bien vos collaborateurs.

 



Ne brûlez pas les étapes, assurez-vous une bonne trésorerie, faites une conquête des bâtiments progressivement, essayez de répondre aux sollicitations des rencontres avec les autres chefs de gang en signant ou non des accords de collaboration ou de guerre.

Toutefois, si vous entendez devenir le roi de Chicago, vous pourrez le faire en faisant fi des autres clans mafieux, mais ce ne sera pas facile et penser à apporter votre soutien à vos amis, ils se pourraient bien qu’ils deviennent des alliés indispensables.

N’oubliez pas que vos compagnons ont aussi leur problème, entend que chez du clan, il fait bon répondre à leur besoin et un petit conseil, faites-le rapidement, à défaut les membres de votre escouade régleront leur souci eux-mêmes en vous laissant choir comme une vieille chaussette, fusse t'elle en fil d'Ecosse..

Une petite chose aussi, le nerf de la guerre comme me disait mon maître, consiste à accumuler des ressources, de l’argent, des réserves d’alcool, développer le bouche-à-oreille, assurer la sécurité de vos bâtiments, etc.

 



Empire Of Sin reprend les mécanismes de la stratégie au tour par tour, un genre prisé par les joueurs, il sera donc à ranger dans votre bibliothèque ludique en vous plongeant en pleine prohibition.

La jouabilité se veut excellente, car à chaque boss correspond des spécificités et des missions différentes, ce qui garantit un dépaysement à chaque partie, d'autant plus qu'une bonne cinquantaine d'heures vous attendent.

Une pleine réussite que cet Empire Of Sin, qui saura contenter les joueurs aguerrit, tout en séduisant les novices qui s’y adonneront en découvrant un genre du jeu vidéo, qui mêle réflexion et action ou le bruitage et les effets gores, apportent un réalisme à l’ambiance...

 

Note: 0.00 (0 votes) - Noter cet article -




Autres articles
28/11/2022 12:00:00 - De « Lawyers à la dérive » à Nicholas Beaulieu : ITW
25/11/2022 15:00:00 - One Pierce Odyssey : Vidéo, PC et consoles
25/11/2022 14:00:00 - La coupe du monde au Qatar attire les acteurs malveillants
25/11/2022 13:00:00 - Achats en ligne : renforcer sa sécurité pour les fêtes de fin d’année
23/11/2022 15:00:00 - The Great War : Western Front : aperçu du gameplay
23/11/2022 14:00:00 - Mastodon : Les bonnes pratiques cyber à adopter
23/11/2022 13:00:00 - Philips 27B1U7903 : le must de la performance
21/11/2022 15:00:00 - Archeage 2 : PC et consoles, vidéo.
21/11/2022 14:00:00 - G-Star : RPG sur mobile, bande annonce.
21/11/2022 13:00:00 - Emotet : Au premier plan des menaces cet automne

Les commentaires appartiennent à leurs auteurs. Nous ne sommes pas responsables de leur contenu.



Facebook
facebook
Bitdefender



Bitdefender

Pocketalk
Arlo





© 2008 info-utiles.fr - Tous droits réservés  |  hébergé par www.iloclic.com   - règles de confidentialité