Enregistrez-vous sur www.info-utiles.fr    Connexion
    
Menu principal
Navigation dans les sujets

Internet : Internet : La Voix sur IP, on est loin du compte
Posté par JulieM le 10/6/2010 15:00:00 Articles du même auteur

De nombreux articles annoncent l’avènement prochain de la voip sur 3G. Qu’en est-il vraiment ?



Cette technologie est-elle suffisamment mûre pour s’imposer comme concurrent sérieux de la téléphonie mobile classique ? Quels sont les véritables risques courus par les opérateurs mobiles à laisser la voip sur 3G s’installer sur leurs réseaux ? Nous verrons que l’impression générale laissée par les annonces récentes d’Apple, Orange ou autres AT&T sur le sujet, est bien loin de la réalité.

Qu’est-ce que la voip sur 3G ? Il s’agit de la possibilité d’utiliser un opérateur de voix sur IP tiers, autre que son opérateur mobile, pour passer des appels téléphoniques depuis son Smartphone, grâce à un logiciel spécifique (ex : Skype, Fring, Nimbuzz ou Truphone par exemple), en utilisant la connexion data de son opérateur. Ainsi, on ne paie pas l’appel au tarif facturé par son opérateur mobile. En prenant l’exemple de Skype, on peut ainsi appeler ses contacts Skype gratuitement, enfin presque. Il ne faut pas oublier que l’on paie la connexion data à son opérateur mobile.





Il est important de comprendre qu’afin de pouvoir tenir une conversation de qualité acceptable en voix sur IP, il faut disposer d’un débit suffisant et constant. N’y a-t-il pas maintenant encore des utilisateurs de ‘box’ adsl qui se plaignent de la qualité des appels téléphoniques ? Vous l’aurez compris, le problème principal de la voip en 3G c’est la 3G justement. En y regardant de plus près, on se rend compte qu’on est pas si souvent en couverture 3G ou 3G+ et quand c’est le cas, c’est souvent en pleine ville et là, les canaux sont souvent saturés. Le problème de la saturation des réseaux data des opérateurs mobiles est un problème à l’échelle mondiale. AT&T aux Etats-Unis par exemple, est complètement saturé et ne doit son salut qu’au fait de disposer de l’exclusivité de l’iPhone aux USA, empêchant ainsi ses clients de fuir vers la concurrence. Les Smartphones, et notamment l’iPhone on généré une explosion de l’utilisation de data et pratiquement tous les réseaux sont proches de la congestion. Les opérateurs tremblent à l’idée d’un nouveau succès commercial d’Apple avec l’iPad.

Les réseaux actuels, dans la grande majorité des cas, ne sont pas capables de proposer une expérience utilisateur correcte pour de la voip en 3G. Et les opérateurs le savent très bien. Les seuls véritables déploiements de voip sur des réseaux mobiles sont Skype chez l’opérateur Three au Royaume-Uni, en Australie et en Autriche et chez Verizon aux Etats-Unis. Et bien figurez-vous, que les appels Skype ne transitent pas par le réseau data des opérateurs. Ils empruntent le bon vieux canal voix ! Ces opérateurs ont bien compris qu’ils n’avaient aucun moyen de garantir une qualité correcte à leurs clients en transitant les appels par le canal data. Si les opérateurs l’ont bien compris, les utilisateurs eux, croient malheureusement le contraire, et le débat sur la neutralité du net, les multiples annonces des fabricants de logiciels de voip sur 3G ainsi que les revendications de Skype pour un accès aux réseaux 3G confortent encore plus cette opinion d’un Eldorado de la téléphonie mobile gratuite pour tous.

Les opérateurs, pour ne plus passer pour les grands méchants empêcheurs de téléphoner gratuitement multiplient les annonces d’ouverture de leurs réseaux 3G à la téléphonie voip. Mais ils savent déjà que le véritable problème sera de convaincre leurs clients insatisfaits de la qualité des appels voip 3G que ce n’est pas vraiment de leur faute, que c’est la faute à l’iPhone et à l’iPad, voire de la faute à Google ! Mais ce sera trop tard, quand le ver est dans le fruit..

L’enjeu à long terme de la voip sur 3G n’est pas tellement de pouvoir passer des appels à tarifs discount vers l’International. En effet, de plus en plus d’opérateurs proposent déjà de nombreuses destinations internationales dans des packs illimités, et l’on peut s’attendre à ce que cette tendance s’accélère. L’enjeu, pour un opérateur, est de permettre à ses utilisateurs d’appeler l’ensemble de leurs contacts, quel que soit le réseau destinataire : téléphone fixe, mobile ou Skype par exemple. L’opérateur qui comprendra qu’il a tout à gagner à permettre cette convergence des réseaux sortira grand gagnant de la bataille de la voip sur 3G.

Il existe des solutions qui permettent cette convergence dès maintenant et qui s’appuient sur une complémentarité intelligente des réseaux data et voix. Aux opérateurs maintenant de reprendre l’avantage.

 


[ Propos de Lounis Goudjil dirigeant fondateur de Manifone ]

Note: 0.00 (0 votes) - Noter cet article -




Autres articles
26/11/2019 15:00:00 - Romance of The Three Kingdoms XIV : PC et PS4
26/11/2019 14:30:00 - TSW 2020: Collector’s Edition, disponible PS 4, Xbox One
26/11/2019 14:00:00 - Phoenix Point : XCom-Like, Une édition physique.
26/11/2019 13:30:00 - Gérer identités et droits d’accès : Une nécessité en matière de cybersécurité
25/11/2019 15:00:00 - Grand Fantasia : de jolis donjons pour Thanksgiving !
25/11/2019 14:30:00 - JWE : Retour à Jurasic Pack Console, PC
25/11/2019 14:00:00 - Star Wars Jedi : Fallen Order, test PC
25/11/2019 13:30:00 - Cinebar Ultima & Cinedeck Teufel : Inviter le cinéma dans votre salon
22/11/2019 15:00:00 - The Cycle : Missions d'histoire et une deuxième carte
22/11/2019 14:30:00 - Children of Morta : disponibles sur Switch !

Les commentaires appartiennent à leurs auteurs. Nous ne sommes pas responsables de leur contenu.



Facebook
facebook
Bitdefender



www.bitdefender.fr

Bitdefender






© 2008 info-utiles.fr - Tous droits réservés  |  hébergé par www.iloclic.com   - règles de confidentialité