Enregistrez-vous sur www.info-utiles.fr    Connexion
    
Menu principal
Navigation dans les sujets

Jeux Vidéo : Bounty Train : Test PC
Posté par JerryG le 6/6/2017 12:00:00 Articles du même auteur

Le Far West a toujours fasciné les petits et les grands. Les Cowboys, les Indiens et les Soldats de tous bords et bien à vrai dire, moi, ce sont les pionniers qui ont mon admiration. Des défricheurs de l’horizon qui tracent les routes de l’avenir. Cela tombe bien, Bounty Train, vous ouvre la voie ferrée de la conquête de l’Ouest américain.



Alors, autant le dire tout de suite, Bounty Train n’est pas une simulation ferroviaire comme on l’entend, mais plutôt de la stratégie avec un soupçon de RPG/aventure, à vous de vous forger un avenir, l’Ouest vous attend, réalisez votre rêve américain, partez de rien, pour arriver à tout.

 



Il n’y a pas d’expansion sans exploration et c’est bien ici que réside le succès. C’est donc grâce (entre autre et surtout) au chemin de Fer, que l’Amérique doit sa grandeur et son expansion telle une pieuvre géante et tentaculaire. 

Mais le rail ne demeure que le support de la grandeur, ce sont surtout les itinérants et autres colporteurs et commerçants qui ont apporté la riche par le commerce.

Dans Bounty Train, vous ne jouerez pas un cowboy, ou un indien et encore moins un soldat, mais l’héritier d’un pionnier du rail qui a laissé sa vie et qui a disparu sans trop d’explication. 

Vous êtes Walter Reed et votre père vous a laissé pour solde d’héritage, une vieille locomotive à vapeur bien décrépie et quasiment à bout de souffle.

Il vous faudra donc faire avec et les conditions sont plutôt difficiles, à l’image de la rudesse du climat, alors si l’aventure vous tente, prenez place dans le wagon à bestiaux, c’est pour l’instant tout ce que peut vous offrir Walter.

Bon, sachez aussi que le travail ne va pas vous être mâché, vous allez devoir tout découvrir par vous-même, jusqu’aux divers menus de navigation, alors faites le tutorial, vous en aurez besoin, car le départ n’est pas gagné d’avance, vous allez passer de pionnier à chercheur.

 



Une fois un peu compris tout ce mécanisme aussi fragile que votre héritage, car Bounty Train ne se cantonne pas dans un seul genre de jeu, mais puise un peu partout dans tous les genres pour vous amener à la progression de votre empire.

Préparez-vous à conquérir le Far West par les rails ! Concevez et montez à bord de vos trains personnalisés remplis d’appareillages compliqués et recrutez un équipage fidèle, audacieux et à l’écoute pour parcourir le redoutable Far West.

Pour vous frayer un chemin viable, il vous faudra jouer des coudes, écraser des pieds et ne pas ménager la susceptibilité de certains, alors jouez là vous diplomate, ou soudoyer ceux qui ouvrent des portes et au besoin, sortez les Colts, on discute mieux et l’on obtient mieux avec des flingues dans la main qu’un bouquet de pâquerettes où les coyotes se sont soulagés toute la journée.

 



Comme tout empire en gestation, il vous faudra commencer au bas de l’échelle, « bouffer du pain noir », faire des taches peu reluisantes, du transport à quasi prix coûtant, mais comme mon maitre me disait : 

« le but n’est pas une finalité en soi, c’est le chemin qui compte » et bien croyez-moi, il va compter ce chemin tortueux de la conquête de l’Ouest.

Bounty Train calque son aventure sur des faits réels, même si l’histoire en elle-même a été « romancée », Bounty Train, fait plus vrai que nature et va vous immerger totalement dans votre aventure, pleine de rebondissement.

Découvrez la vie pleine de dangers, les évènements historiques exacts et les inventions contemporaines du 19ème siècle en Amérique du Nord/États-Unis. Faites l’acquisition des légendaires machines à vapeur et transformez-les en de véritables forteresses roulantes.

Caractéristiques principales:

 

 

  • Pilotez des locomotives fidèles à l'original, améliorez-les et façonnez-les de nombreuses manières.

  • Assemblez un équipage efficace et surmontez ensemble les défis de l’Amérique du Nord

  • Prouvez votre valeur en gérant des courses-poursuites et des embuscades, mais soyez vigilants et inventif : les ressources se font rares et la technologie n’est pas toujours digne de confiance.

  • Parcourez l’Amérique du 19ème siècle, visitez des villes réalistes, échangez et fournissez des biens.

  • Découvrez une histoire palpitante et non linéaire – rassemblez votre famille et empêchez l’exode forcé des Indiens.

  • Influencez des évènements et des inventions historiques réels et changez le cours de l’histoire
  • Choisissez l’un des quatre grands camps – ou changez-en au cours du jeu

Voilà pour les grandes lignes défrichées à grands coups de pioche, sous un soleil de plomb et au relent de cordite.

 



La vie du rail n’est pas un long fleuve tranquille, vous devrez accomplir des quêtes surprenantes et pour vous faire valoir, jouer du révolver contre des bandits célèbres et surtout contre les indiens qui vous tiennent pour responsable de la dégradation et de l’invasion de leur terre de chasse et de paix. 

A défaut si cela ne vous suffit pas, alors vous pourrez aussi compter sur des quêtes secondaires qui vont vous faire voyager d’un bout à l’autre de l’Amérique.

Vous allez accomplir un voyage phénoménal et initiatique, mais il vous faudra être attentif à tous ces paramètres palpitants et surveillez vos comptes, car rappelez-vous aussi, que l’argent reste le nerf de la guerre et que sans argent, point de salut, même l’amour finit par se tarir si l’argent venait à manquer.

Voyagez de villes en villes et consultez le tableau des taches à saisir, de l’argent y est à amasser, mais ne vous faites pas d’illusions, « l’argent ne se trouve pas sous le sabot d’un cheval, fusse-t-il en fer » me disait mon maître.

 



Organisez-vous, faites des économies sur le consommable, le charbon, l’essence même du chemin de fer, embarquez des passagers, des marchandises, sans oublier les armes et les bagages car la région n’est pas très hospitalière dit-on dans la petite maison dans la prairie.

C’est donc en remportant ce type de quête que vous allez pouvoir moderniser votre train, nouvelle locomotive, plus de wagon de transport et vous verrez alors votre train de vie augmenter. (Sans mauvais jeu de mots).

Alors évidemment, vue votre fortune qui s’entasse aux yeux de tous, cela fait des convoitises et plusieurs catégories d’individus peu recommandables ont envie de cette fortune et n’hésiteront pas à s’en prendre à votre personne et à votre train.

Comme dans toute stratégie, c’est l’union qui fait la force, et même si cela peut paraître superflu dès le départ, embauchez des hommes de main, des mercenaires si vous préférez, qui contre une bourse déliée vous apporteront leur concours, enfin leur artillerie dans la défense de vos biens.

 

 

Vous en aurez besoin, car affrontez l’ouest en solitaire, il n’y a que Blondin qui puisse se le permettre et encore, « pour quelques dollars de plus » il s’est lui-même accompagné de Tuco le mexicain.

Alors en plus de vos talents de gestionnaire et votre âme d’aventurier, vous devrez avoir un bon pied et un bon œil, pour pouvoir être vigilant à la moindre des situations qui pourraient terminer en catastrophe et mettre fin à votre belle carrière, car ne l’oubliez pas, vous devrez enquêter aussi sur la mort suspecte de votre père.

Si j’ai un conseil à vous donner, dès le départ du jeu, j’ai ouvert plusieurs voies pour avoir accès à un plus grand panel de villes. Obtenez donc plusieurs licences, débloquez de nouvelles marchandises à transporter et réalisez des contre-la-montre pour empocher le pactole, mais attention, vous devrez faire des choix, « brûler la bougie pour les deux bouts, ou par un seul bout », à vous de décider.

Achetez des wagons plus grands, augmenter l’arsenal de guerre avant de vous lancer tête baissée dans la conquête de l’Ouest. C’est pourquoi, je vous encourage à faire les quêtes secondaires de type DHL, transporter des marchandises, des passagers et tous autres articles qui génèrent des dollars.

 



Donc, grosso-modo, accomplissez toutes ces tâches subalternes sans rechigner, gagnez-les et votre réputation va grandir, cela vous ouvrira les portes du paradis, mais sachez encore une fois que le chemin vers le paradis est semé d’embûches.

On aurait pu s’attendre à un fabuleux mélange de STR, RPG et aventure, savamment orchestré, mais Bounty Train reste en dessous de nos attentes, car une fois bien le mécanisme enregistré, le jeu se veut plutôt répétitif.

Embarquer des passagers, gagner de l’argent, améliorer son train avec de l’équipement, et l’on repart pour un tour et il me semble que notre héros a laissé son charisme au vestiaire ou sur le râtelier...

Toutefois, je ne jetterai pas le bébé avec l’eau de son bain. Bounty Train est plutôt plaisant à jouer, cette combinaison de divers genres fonctionne bien, mais se cantonne vite à un manque flagrant de diversité, et j’aurais bien aimé pouvoir franchir les étapes du temps, pour arriver aux temps modernes du transport au fil des siècles.

 



On retiendra surtout une bonne jouabilité sympathique, des graphismes un peu platoniques mais sans être laids, ma machine de jeu n’a même pas craché de flammes et de fumée de charbon.

Par contre, Bounty Train, outre un plaisir à jouer va vous en apprendre sur la vie du rail en Amériques. Bel hommage aux transports ferrés et un peu de cultures générales distillées dans un jeu ne peut qu’apporter un bonus de connaissance.

Bounty Train malgré ces petites imperfections se voit plutôt aborder avec entrain et passion, l’aventure et l’expérience proposée sauront passionner, dommage que cela soit de courte durée, mais cet effet va vous obliger à aller encore plus loin dans la découverte du jeu et là, c’est plutôt réussi.

Test réalisé sur un PC Business/Gamer :

 

 

Proc. Intel Core i5 à 3,30 GHz - 16 Go de Ram DDR3 Kingston HyperX - Carte Graphique MSI-GeForce-GTX 980- 4 Go DDR5 - Ecran AOC Incurvé 35" - 21:9 en 2560*1480*160 -

SSD Crucial M550 de 512Go + DD 1 To - Windows 10 Pro en 64 Bits - Clavier Steelseries-Apex - Souris Gaming Razer Epic Naga Chroma- Tapis de souris The G-Lab - Hub Roccat-Apuri - Ensemble audio Logitech 2.1- Z523 Casque-Micro SteelSeries Syberia V3-Prism.

Copyright © *2017* *Le Journal de la Next-Gen*, All rights reserved.

Note: 0.00 (0 votes) - Noter cet article -




Autres articles
26/11/2019 15:00:00 - Romance of The Three Kingdoms XIV : PC et PS4
26/11/2019 14:30:00 - TSW 2020: Collector’s Edition, disponible PS 4, Xbox One
26/11/2019 14:00:00 - Phoenix Point : XCom-Like, Une édition physique.
26/11/2019 13:30:00 - Gérer identités et droits d’accès : Une nécessité en matière de cybersécurité
25/11/2019 15:00:00 - Grand Fantasia : de jolis donjons pour Thanksgiving !
25/11/2019 14:30:00 - JWE : Retour à Jurasic Pack Console, PC
25/11/2019 14:00:00 - Star Wars Jedi : Fallen Order, test PC
25/11/2019 13:30:00 - Cinebar Ultima & Cinedeck Teufel : Inviter le cinéma dans votre salon
22/11/2019 15:00:00 - The Cycle : Missions d'histoire et une deuxième carte
22/11/2019 14:30:00 - Children of Morta : disponibles sur Switch !

Les commentaires appartiennent à leurs auteurs. Nous ne sommes pas responsables de leur contenu.



Facebook
facebook
Bitdefender



www.bitdefender.fr

Bitdefender






© 2008 info-utiles.fr - Tous droits réservés  |  hébergé par www.iloclic.com   - règles de confidentialité